CULTURE-MEDIA.BE

Média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

PRÉSÉLECTION, CE 1ER AVRIL, DU JURY JUNIOR DU « FIFF », AU « DELTA », À NAMUR

PRÉSÉLECTION, CE 1ER AVRIL, DU JURY JUNIOR DU « FIFF », AU « DELTA », À NAMUR

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » PRÉSÉLECTION, CE 1ER AVRIL, DU JURY JUNIOR DU « FIFF », AU « DELTA », À NAMUR

PRÉSÉLECTION, CE 1ER AVRIL, DU JURY JUNIOR DU « FIFF », AU « DELTA », À NAMUR

© « FIFF »

Si vous connaissez des jeunes, de Bruxelles ou des différentes provinces wallonnesinscrit.e.s en première secondaire, en 2022-2023, âgé.e.s de 12 ou 13 ans, s’intéressant au Cinéma, ils.elles sont les bienvenu.e.s pour participer à la présélection du Jury Junior du 38è  « FIFF » (« Festival International du Film Francophone »), qui se déroulera du vendredi 29 septembre au vendredi 6 octobre 2023.

La participation à cette présélection – ce samedi 1er avril, à 10h, dans la « Salle Tambour », au « Delta », à Namur – est  entièrement gratuite !

Les candidat.e.s visioneront une série de courts métragesA l’issue de la projection, ils recevront un questionnaire à remplir et sur base duquel le comité de programmation retiendra 14 présélectionnés.

Cover 3 JJ

Des adolescent.e.s heureu.x.ses de leur expérience © « FIFF »

Quant à la sélection, elle se déroulera le mercredi 12 avril, avec les 14 candidats présélectionnés, qui passeront devant un comité  composé de pédagogues et de professionnelsLa sélection des jeunes s’opèrera sur l’intérêt des adolescents pour le cinéma, leur  personnalité et leur capacité à vivre en groupe. Suite à ce deuxième tour, 7 candidats seront retenus afin de composer le Jury Junior du 38è « FIFF ».

Ces 7 juré·e·s seront accueilli·e·s durant toute la durée du Festival dimancheleur hébergementà l’ « Auberge de Jeunesse » de  Namuren pension complète, étant entièrement pris en charge par le « FIFF ».

Durant leurs six journées dans la capitale wallonne, ils assisteront à des projections de filmsissus de pays de la Francophonie, en vue de débattre avec leurs collègues juré·e·s, pour désigner le film lauréat du Jury Junior, étant amenés à participer à la remise de ce Prix sur la scènelors de la « Cérémonie de Remise des Bayards »à laquelle leurs parents seront invités, alors que des interviews avec la presse seront programmés.

Copyright FIFF Namur Pauline Willot

 

Un précédent « Jury Junior », entre l’ « Auberge de Jeunesse » et la Meuse © « FIFF »

Pour ces jeunes, ce sera une superbe occasion de développer leur esprit critique, de faire des rencontres exceptionnelles et de vivre une aventure unique en son genreau contact des autres membres du Jury Juniorà la rencontre d’acteurs.trices et  réalisateurs.trices issu.e.s de différents pays.

Avis de Grégoire FaulxJuré Junior du « FIFF », en 2021 : « Pour moi, le ‘FIFF’ a été une expérience très enrichissante à un double niveau. Cinématographique, bien sûr : nous avons visionné de nombreux films, rencontré des acteurs, des réalisateurs, participé à des ateliers, liés à l’univers du cinéma, et fait plein d’autres choses toutes passionnantes. Et puis humain : j’ai fait la rencontre des autres Jurés et ils sont, aujourd’hui, mes amis, comme Damien, notre accompagnateur, durant toute la semaine. Je ne les remercierai jamais assez pour tout ce que nous avons partagé durant ces six jours. Merci, aussi, aux organisateurs du ‘FIFF’, pour cette semaine incroyable ! Si vous hésitez à vous inscrire, ne vous posez plus de questions et faites-le. »

Et pour nous prouver qu’un « Jury Junior » peut fort bien choisir le film lauréat de ce Prix, notons qu’en 2022 le film choisi par ces 7 adolescent.e.sremporta, également, le « Prix Découverte » et le « Prix de la meilleure Interprétation » {pour Fanta Guirassy} du 37è « FIFF », ce long métrage étant :

*** « Dalva » (Emmanuelle Nicot/Bel.-Fra./2022/83’/film lauréat, en 2022, du « Rail d’Or » &  du « Prix FIPRESCI de la presse internationale» & du « Prix de la Révélation » {pour Zelda Samson}, de la  « Semaine de la Critique »,  au « Festival de Cannes », ainsi que du « Prix de la meilleure Actrice » {pour Zelda Samson}, au « Festival international du Film », à Sao Paulo)

« Dalva » (Emmanuelle Nicot)

Synopsis :  » ‘Dalva’ a l’air tout d’une femme, et, pourtant, elle n’a que 12 ans. Elle, qui vient d’être brusquement retirée de son père en pleine soirée, plonge dans l’incompréhension totale et dans la révolte. Elle rencontre un éducateur et une adolescente au sale caractère, grâce à qui la page semble tournée du moment où elle commence à se construire comme une fille de son âge … »

Critique de la Presse :

** pour « Bande à Part », par Olivier Pélisson : « Si la vision de ‘Dalva’ chamboule, c’est parce cette œuvre touche au plus juste d’une enfance volée et abusée, et parce qu’elle prodigue en retour à son héroïne un tremplin salvateur. C’est la nécessité de transmettre cette histoire. C’est le désir impérieux de rendre au cinéma ce qu’il procure, en aidant à s’émanciper par le regard. Et c’est bouleversant. »

** pour « La Croix », par Corinne Renou-Nativel : « Pour son premier long métrage, Emmanuelle Nicot relate avec une grande délicatesse les métamorphoses d’une préadolescente arrachée à un père incestueux qui l’avait transformée en petite femme. »

** pour « Le Journal du Dimanche », par Baptiste Thion : « Un récit d’émancipation bouleversant et délicat que porte une jeune comédienne épatante, dont on n’est pas près d’oublier le regard. »

« Dalva » fut donc, assurément, un excellent choix. Nul doute qu’en 2023, le « Prix du Jury Jeune » puisse être, aussi, attribué à un film de haute qualité.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mail

Soyez membre du « Jury Junior » 2023 © « FIFF »

« Dans une société où nous sommes en permanence confronté·e·s aux écrans, il est indispensable d’accompagner les enfants dans le  développement de leur sens critique et de leur donner les codes pour appréhender au mieux les milliers d’images qui les entourent quotidiennement. C’est dans cette optique qu’est organisé le ‘Jury Junior’,  excellente formation pour ces jeunes qui découvrent ainsi un  cinéma de qualité, sans pour autant oublier l’aspect ludique et festif du 7e Art. Cette immersion dans le Festival constitue également une magnifique expérience humaine pour ces adolescent·e·s qui partagent des moments inoubliables avec d’autres jeunes issu·e·s des quatre coins de la partie francophone du pays. Ensemble, ils pourront, ainsi, « partager le cinéma. En vrai. En grand « , nous confie Nicole Gilletdéléguée générale et directrice de la programmation du « FIFF »

Contact avec Sophie Verhoest, la responsable du « FIFF Campus » : sophie@fiff.be &  0496/89.49.08Site web :  https://www.fiff.be/.

Yves Calbert.

About Author