CULTURE-MEDIA.BE

Média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

« VAN GOGH : THE IMMERSIVE EXPERIENCE », À LA « GALERIE HORTA », JUSQU’AU 30 AVRIL

« VAN GOGH : THE IMMERSIVE EXPERIENCE », À LA « GALERIE HORTA », JUSQU’AU 30 AVRIL

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » « VAN GOGH : THE IMMERSIVE EXPERIENCE », À LA « GALERIE HORTA », JUSQU’AU 30 AVRIL

« VAN GOGH : THE IMMERSIVE EXPERIENCE », À LA « GALERIE HORTA », JUSQU’AU 30 AVRIL

Van Gogh : The Immersive Experience

© « Exhibition Hub »

« Je rêve ma peinture et je peins mon rêve », écrivit Vincent Van Gogh (1853-1890).

« Galerie Horta » : Entrée « SNCB », côté Grand’ Place © Photo : « bxlblog »

Dans la « Galerie Horta »sise au sein de la « Gare Centrale »à Bruxellesl’exposition temporaire « Van Gogh : The Immersive  Experience »nous immerge dans le monde de Vincent Van Goghaucune oeuvre originale n’y étant, néanmoins, exposée.

Belgaimage-58882571

Entouré à 360° par le spectacle immersif des oeuvres de Vincent Van Gogh © « Exhibition Hub » © Photo : « Le Soir »

Conçue par « Exhibition Hub »une société bruxelloisecette exposition immersive – classée parmi les 12 meilleures expériences immersives au monde – met en scène, à Bruxellespas moins de 300 oeuvres du maître néerlandaisdepuis le mercredi 22 févrieraprès avoir été présentée à BerlinLondres et New York.

Au départ, différents panneaux nous dévoilent la vie de Van Gogh, alors que de nombreuses copies de ses tableaux sont exposées, dont  une série consacrée à ses célèbres tournesols.

Plongez dans l’oeuvre de Van Gogh à travers cette expo immersive

Des chaises longues assorties au spectacle immersif © « Exhibition Hub » © Photo : « Marie Claire »

Dans la vaste salle principaleun spectacle immersif de 35 minutes nous est présenté, des chaises longues, dont les toiles reprennent le motif d’une oeuvre de Van Goghet des bancsnous permettant de profiter, en toute quiétude, de cette superbe présentation.

van gogh

Vincent Van Gogh au coeur de ce spectacle immersif © « Exhibition Hub »

Si l’influence japonaise y est déjà évoquée, celle-ci est le sujet d’une seconde salle immersive, certes plus petite, mais oh combien intéressante, nous dévoilant nombre d’estampes Ukiyo-e, dont la célèbre « Dans le creux de la vague au large de Kanagawa » (1831), de Katsushika Hokusai (1760-1849), des oeuvres de peintres européenstels Gustav Klimt (1862-1918) et Claude Monet (1840-1926) y étantégalement, évoquées.

"Dans le creux d’une vague au large de Kanagawa" Série : Trente-six vues du mont Fuji Fugaku Sanjūrokkei Kanagawa oki namiura.

« Dans le creux de la vague au large de Kanagawa » (Katsushika Hokusai /1831) © « MRAH »

A noter que dans la grande sallenous aurons pu apprécier « La Nuit étoilée » (1889), un tableau qui représente ce que Vincent Van Gogh pouvait voir, la nuit, de sa chambre de l’asile du « monastère Saint-Paul-de-Mausole », à Saint-Rémy-de-Provence ; alors que, par un montage de plusieurs de ses toilesun train s’ébranle sur toute le longueur de la salle ; sans oublier l’attention que nous portons à ses biens connus champs de tournesols.

testclod: La Nuit étoilée, Van Gogh (1889)

« La Nuit étoilée » (1889) © « MoMA » (« Museum of Modern Art »)

Immersive Vincent van Gogh exhibitions are taking over the US - here's ...

Vue immersive de ses champs de Tournesols, prise aux Etats-Unis © « Exhibition Hub » © Photo : « Lonely Planet »

« Les Tournesols »/1888 © « Musée Van Gogh »

A nous de nous immerger, ainsi, dans la vie et les tableaux de Vincent Van Goghvoyant leurs paysages prendre vie et leurs couleurs tournoyer autour de nous, pour mieux (re)découvrir la vie et l’oeuvre de cet artiste de génie. Mêlant narration passionnante et technologie de pointeconçu en collaboration avec de nombreux artistes numériques, qui contribuèrent à ce que ce spectacleà la bande son attachante, soit élu, en 2021, par « USA Today », comme étant la « meilleure expérience immersive » aux Etats-Unis.

Mario Lacampo, fondateur d’ « Exhibition Hub » nous confie : « Le numérique doit continuer de prendre sa place dans les années à venir. Mis au service de la création, il devient un formidable vecteur de diffusion, capable de créer des passerelles entre les époques, de faire vibrer les pratiques artistiques entre elles, d’amplifier les émotions, de toucher le plus grand nombre. »

Notre point de vue est que rien ne pourra jamais remplacer des oeuvres originales, mais si ce type d’expositions immersives peut créer des envies, notamment chez les jeunes, de se rendre dans des muséesde visiter des sitesun but sera atteint, étant conscients que tout le monde ne peut découvrir certaines peintures, sculptures, ..., là où elles se trouvent exposéesd’autant plus en dehors de l’Europe, comme, d’ailleurs, des peintures de Vincent Van Dijck présentées à New York ou ailleurs 

… Mais revenons à la « Galerie Horta », afin de découvrir une dernière sallenon incluse dans le prix d’entrée, sauf pour les visiteurs VIP,  est réservée à la VR, qui nous permet, munis de nos casques, de découvrir, en trois dimensionshuit des peintures de Vincent Van Gogh, dont « La Chambre de Van Gogh à Arles » (1888), cette dernière nous étant, également, présentée en pièce de décor, en bois, tissus, …, & « La Nuit étoilée sur le Rhône » (1888), qui prend vie, avec des personnes se promenant sur une rive du Rhône …

 

« La Chambre de Van Gogh à Arles »/1888 © « Musée Van Gogh »

Reconstitution en bois, tissus, … © « Exhibition Hub » © Photo : Fabien Sebo

… Et n’oublions pas ce que Vincent Van Gogh écrivit à son frère Théodorus (dit Théo/1857-1891) et que nous pouvons lire sur les panneaux de la « Galerie Horta » :

« J’éprouve une passion irrésistible pour les livres et un besoin constant de cultiver mon esprit, d’étudier, qui m’est aussi vital que le pain. »

« C’est ainsi que je vois les choses, avancer, avancer toujours, quoi qu’il advienne. »

« La réussite est parfois le résultat de toute une série d’échecs. »

« N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu’à celles-ci nous obéissons sans le savoir. »

« Il est bon d’aimer autant que l’on peut, car c’est là que gît la vraie force, et celui qui aime beaucoup accomplit de grandes choses et en est capable, et ce qui se fait par amour est bien fait. »

« Plus j’y réfléchis, plus je sens qu’il n’y a rien de plus réellement artistique que d’aimer les gens. » 

A méditer, assurément !

Tête sculptée colorée par la « video mapping » © « Exhibition Hub » © Photo : Fabien Sebo

« Nuit étoilée sur le Rhône » – Le tableau rempli d’étoiles de Van Gogh

« Nuit étoilée sur le Rhône »/1888 © « Musée d’Orsay »

« Nuit étoilée sur le Rhône » © « Exhibition Hub » © Photo : Fabien Sebo

Ouverture jusqu’au dimanche 30 avril, les lundis, mercredis & jeudis, de 10h à 18h30, les vendredis, de 10h à 19h30, les samedis, de 09h à 19h30 & les dimanches, de 09h à 18h30. Prix d’entrée (sans accès à la VR): 17€05 (13€64, pour les étudiants & dès 65 ans / 11€94, de 4 à 17 ans / 0€, pour les moins de 4 ans / 11€51, par personne, via un « pass famille », pour minimum 3 personnes & maximum 2 adultes). Prix d’entrée VIP (incluant l’accès à la VR) : 25€85 (20€68, pour les moins de 18 ans). Site web Réservations (non obligatoirespar tranches horaires https://vangoghexpo.com/bruxelles/#tickets.

Yves Calbert.

About Author