CULTURE-MEDIA

Le média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

« PINOCCHIO », AU 64È « ROYAL FESTIVAL DE SPA », DU 04 AU 10 AOÛT

« PINOCCHIO », AU 64È « ROYAL FESTIVAL DE SPA », DU 04 AU 10 AOÛT. Pinocchio-Photo-Aude-Vanlathem-1-1-1

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » « PINOCCHIO », AU 64È « ROYAL FESTIVAL DE SPA », DU 04 AU 10 AOÛT

« PINOCCHIO », AU 64È « ROYAL FESTIVAL DE SPA », DU 04 AU 10 AOÛT

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo-Aude-Vanlathem-3-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

Ayant été rapidement « sold out », au « Théâtre royal du Parc »du jeudi 09 mars jusqu’au samedi 08 avrill’adaptation de l’acteur et auteur belge Thierry Jansens Uccle/1972) de « Pinnochio » (1881) peut-être découverte ou revue du vendredi 04 jusqu’au jeudi 10 aoûten ouverture du 64è « Royal Festival de Spa ».

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo@Aude-Vanlathem-11-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

Diplômé, en 1995, à Louvain-la-Neuvede l’ « IAD » (« Institut des Arts de Diffusion »), ancien animateur de télévision et de radio, ayant participé au doublage francophone de nombreux filmsThierry Janssenaprès l’immense succès, durant plusieurs saisons, au  « Théâtre royal du Parc »de son adaptation du roman de Jules Verne (1828-1905 ), « Le Tour du Monde en 80 Jours » (1872), imagine, ici, ce qu’est devenu « Pinocchio« , au delà de la fin du roman de l’écrivain et journaliste italien Carlo Collodi (1826-1890).

Ainsi, si nous connaissons tous l’histoire de « Pinocchio », nous (re)verrons ce que ce pantin de bois, ayant pris forme humaine, a vécu, ayant été engagé par le directeur d’une troupe itinérante de théâtre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo-Aude-Vanlathem-1-1-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

Synopsis : Pinocchio et son père, Gepetto, traversent l’Italie en proie à la montée du fascisme, conduit par les chemises noires, en marche vers Rome. Chemin faisant, le jeune « Pinocchio » va être confronté à cette recherche de liberté, indispensable aspiration qui envahit chaque adolescent en conflit avec lui même et en lutte contre la société et ses conventions. Il va, ainsi, accumuler les bêtises et faire preuve d’une grande naïveté dans plusieurs circonstances …

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo@Aude-Vanlathem-12-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

Notons que tout au long de ce spectaclehaut en couleurssuperbement scénographié, nous ne pouvons qu’écouter des citations qui font réfléchir. L’air de ne pas y toucher, des messages passent.

Ayant obtenu, en 1992, à l « IAD »un « master en art dramatique », l’interprète de « Pinocchio » est l’excellent acteur belgeaussi bien au théâtre qu’au cinémaJulien Besure (°1989). Confronté au doute de ses collègues de voyage sur sa véritable identité, il se demande s’il a réellement été un pantin de bois, ayant, un jour, pris forme humaine ? Une situation difficile à vivre surtout que son papaGepettoperd doucement la mémoirece rôle étant confié à l’auteur, le talentueux Thierry Janssen, que nous retrouverons, sur la scène du « Théâtre royal du Parc »du jeudi 25 avril jusqu’au samedi 25 mai 2024avec sa vision de « Zorro », créé par l’écrivain et scénariste américain Johnston McCulley (1883-1958).

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo@Aude-Vanlathem-6-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

« J’aime sortir de ma zone de confort, c’est mon moteur », déclara l’interprète d’un désopilant « criquet« la comédienne belge Karen De Paduwa, lauréate, en 2002, du premier Prix, au « Conservatoire de Bruxelles ». De son côté, c’est l’acteur, chanteur & compositeur belge  Fabian Finkels (°Braine l’Alleud/1984) qui interprète, avec justesse et charisme, le « direttore », ainsi que « Mangefeu », les autres comédiens étant Mireille BaillyAurélien Dubreuil-Lachaud et Elsa Tarlton

Quant à la conception des décors féériquesaux lumières subtileselle est due à Gérard Maraite, la fort belle musique étant l’oeuvre d’Eric Ronsse.

Pour le quotidien « Le Soir », par Catherine Makereel : « Maggy Jacot et Axel De Booseré placent la mise en scène sous le sceau de la ‘commedia dell’arte’, de l’invention et de l’ironie. Dans un joyeux mélange de styles, ce duo s’éloigne résolument des clichés de Disney  pour imprimer son propre univers. »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Pinocchio-Photo@Aude-Vanlathem-10-1.jpeg

 « Pinocchio » © Thierry Janssen © Photo : Aude Vanlathem

Représentations : le vendredi 04, le mercredi 09 et le jeudi 10 août, à 20h30, ainsi que le samedi 05 et dimanche 06 août, à 15h30 (spectacle d’1h50 + entracte). Lieu : « Théâtre Jacques Huisman »à Spa. Prix d’entrée : 28€ (parterre) & 24€ (balcon) / 15€, de 14 à 29 ans (parterre & balcon) / 10€ (parterre) & 8€ (balcon), pour les moins de 14 ans, les demandeur·euse·s d’emploi, les personnes à mobilité réduite, les professionnel·le·s du spectacle, les étudiant·e·s en écoles supérieures d’arts de la scène et les détenteurs du statut « BIM ».  Spectacle recommandé : dès 8 ans. Contacts & Réservations : 087/47.57.04 & reservation@royalfestival.beSite web https://www.royalfestival.be/.

N’hésitons donc pas à nous rendre à Spaafin d’assister à cette merveilleuse digression fabulistequi nous interrogeen nous mettant face au conflit intérieur, qui ronge tout enfantFaut il être sage et obéissant pour plaire à ses parents ou être rebelle et désobéissant pour devenir autonome ?

Yves Calbert.

About Author