CULTURE-MEDIA.BE

Média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

39È « LOVE INTERNATIONAL FILM FESTIVAL », À MONS, DU 08 AU 16 MARS

39È « LOVE INTERNATIONAL FILM FESTIVAL », À MONS, DU 08 AU 16 MARS

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » 39È « LOVE INTERNATIONAL FILM FESTIVAL », À MONS, DU 08 AU 16 MARS

39È « LOVE INTERNATIONAL FILM FESTIVAL », À MONS, DU 08 AU 16 MARS

© « LIFF »

Créé en 1984, à l’initiative d’Elio Di Ruppol’ancien « Festival du Film d’Amour »devenu le « Festival International du Film de Mons » et, depuis peu, le « Love International Film Festival »à Mons, en sera, en 40 ans, suite à une annulation due à la pandémie, à sa 39è éditiondu vendredi 08 jusqu’au samedi 16 mars.

Au programme, 80 films : 60 longs-métragesdont 32 premières belges20 court-métrages, dont 16 premières belges ; 100 séances publiques et 31 séances scolaires ; 44 équipes de films, avec plus de 100 invités.

Prouvant le caractère international de ce réputé festival montois, notons que 33 pays, issus des 5 continents, seront représentés, comme producteurs ou  co-producteurs : AllemagneArgentineAutricheBurkina-FasoCanadaColombieCorée du SudDanemarkEspagneEstonieEtats-Unis FranceHongrieIndeIrlandeItalieJapon, LituanieLuxembourgMarocMauritanieMexiqueMongolieNouvelle-ZélandePays-BasQatar Roumanie, Royaume-UniSénégal, SuèdeSuisseTunisie & Belgique.

En film d’ouvertureau « Théâtre royal », le vendredi 08 mars, à 20h, nous pourrons assister à la projection de : 

*** « La Promesse verte » (Edouard Bergeon/France-Belgique/2024/124′)

La Promesse verte : Photo Julie Chen

« La Promesse verte » (Edouard Bergeon) © Photo : Julie Chen

Synopsis : « Pour tenter de sauver son fils Martin injustement condamné à mort en Indonésie, Carole se lance dans un combat inégal contre les exploitants d’huile de palme responsables de la déforestation et contre les puissants lobbies industriels … »

Après la remise des Prix aux lauréatsen Gala de Clôture, au « Théâtre Royal »le samedi 16 mars, à 20h, nous verrons 

*** « Black Tea » (Abderrahmane Sissako/France-Luxembourg-Mauritanie/2023/110′)

Black Tea : Photo Nina Melo

« Black Tea » (Abderrahmane Sissako)

Synopsis « Aya, une jeune femme ivoirienne d’une trentaine d’années, dit non le jour de son mariage, à la stupeur générale. Émigrée en Chine, elle travaille dans une boutique d’export de thé avec Cai, un Chinois de 45 ans. Aya et Cai tombent amoureux mais leur histoire survivra-t-elle aux tumultes de leurs passés et aux préjugés ? … »

Critiques de la Presse :

– pour « L’Obs », par Xavier Leherpeur : « Après « Timbuktu », le cinéaste mauritanien signe un film magnifiquement mélancolique, porté par une mise en scène envoûtante.« 

– pour « Le Dauphiné libéré », par Nathalie Chifflet : « Une œuvre tout en sensualité sublime et sensibilité exquise. »

– pour « Télérama », par Cécile Mury « La force du cinéma d’Abderrahmane Sissako est, comme toujours, d’opposer la douceur et la subtilité des liens humains, la beauté chaleureuse et picturale des images à la laideur du monde. »

Rappelons que, pour son film « Timbuktu » (France-Mauritamie/2014/97′), Abderrahmane Sissako fut le lauréatnotamment, en 2014 du « Prix du Jury oecuménique » du « Prix François Chalais », au « Festival de Cannes »du « Bayard d’Or du meilleur Film »du « Bayard du meilleur Scénario »   & du « Prix du Jury Junior »au « FIFF » (« Festival International du Film Francophone »), à Namur, & du « Prix Humanum de l’UPCB » (« Union de la Presse Cinématographique Belge ») ; en 2015, de 7 « César », des « Prix Lumière du meilleur Réalisateur » « du meilleur Film »du « Globe de Cristal du meilleur Film »du « Grand Prix de l’UCC » (« Union de la Critique de Cinéma ») & du « Prix du meilleur Film en Langue étrangère »,  des « New York Film Critics Circle Awards ».

  • Les 10 Films de la Compétition internationale :

*** « A normal Family » (« Une Famille normale »/Hur Jin-Ho/Corée du Sud/2023/116′)

A Normal Family : Photo

« Une Famille normale » (Hur Jin-Ho) © « Diaphana Distribution »

Synopsis : « Deux frères, un avocat matérialiste et un chirurgien idéaliste, se retrouvent régulièrement avec leurs épouses pour dîner dans un restaurant chic de  Séoul. Lorsqu’une affaire criminelle qui les implique explose sur la scène médiatique, leur sens de la morale va être mis à l’épreuve … »

*** « Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers » (Aitch Alberto/USA/2023/96′)

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers : Photo Reese Gonzales

« Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers » (Aitch Alberto) © « Blue Fox Entertainment »

Synopsis : « Aristote Mendoza et Dante Quintana, deux adolescents mexicains, explorent leur amitié tout en luttant contre l’identité raciale et ethnique, la sexualité et les relations familiales à El Paso, au Texas, en 1987 … »

*** « If only I could hibernate«  (« Si seulement je pouvais hiberner »/Zoljargal Purevdash/Mongolie-France-Suisse-Qatar/2024/98′)

Si seulement je pouvais hiberner : Photo

« Si seulement je pouvais hiberner » © « Eurozoom »

Synopsis « Dans un quartier défavorisé d’Oulan-Bator, capitale de la MongolieUlzii, un adolescentest déterminé à gagner un concours de sciences pour obtenir une bourse d’étude. Sa mère, illettrée, trouve un emploi à la campagne les abandonnant lui, son frère et sa sœur, en dépit de la dureté de l’hiver. Déchiré entre la nécessité de s’occuper de sa fratrie et sa volonté d’étudier pour le concours, Ulzii n’a pas le choix : il doit accepter de se mettre en danger pour subvenir aux besoins de sa famille … »

*** « Le Théorème de Margueritte » (Anne Novion/France-Suisse/2023/112′)

Le Théorème de Marguerite : Photo Ella Rumpf

« Le Théorème de Margueritte » (Anne Novion)

Synopsis : « L’avenir de Marguerite, brillante élève en mathématiques à l’ ‘Ecole normale supérieure’, semble tout tracé. Seule fille de sa promo, elle termine une thèse qu’elle doit exposer devant un parterre de chercheurs. Le jour J, une erreur bouscule toutes ses certitudes et l’édifice s’effondre. Marguerite décide de tout quitter pour tout recommencer … »

*** « Mia » (Ivano De Matte/Italie/2023/108′)

« Mia » (Ivano De Matte)

Synopsis : « L’histoire d’une famille simple et heureuse, dans laquelle un garçon, un manipulateur, entre violemment et bouleverse la vie d’une merveilleuse jeune fille de 15 ans, transformant son existence en cauchemar. Lorsque la jeune fille, aidée par son père, parvient à s’enfuir et à recommencer à vivre, le garçon décide de la détruire. Le père n’a plus qu’une chose à faire : se venger … »

*** « Pendant ce Temps sur Terre » (Jérémy Clapin/France/2024/89′)

Pendant ce temps sur Terre : Photo Megan Northam

« Pendant ce Temps sur Terre » (Jérémy Clapin)

Synopsis : « Elsa, 23 ans, a toujours été très proche de son frère aîné Franck, spationaute disparu mystérieusement trois ans plus tôt au cours d’une mission spatiale. Un jour, elle est contactée depuis l’espace par une forme de vie inconnue qui prétend pouvoir ramener son frère sur terre. Mais il y a un prix a payer … »

*** « Salem » (Jean-Bernard Marlin/France/2024/103′)

« Salem » (Jean-Bernard Marlin)

Synopsis : « Djibril est un jeune comorien des Sauterelles, un quartier difficile de Marseille. Il est amoureux de Camilla, une gitane du quartier rival des Grillons. Lorsqu’elle lui apprend qu’elle est enceinte, Djibril lui demande d’avorter pour ne pas déclencher une guerre des clans. Mais l’assassinat d’un ami de Djibril va embraser les deux cités .. »

*** « Sira » (Appoline Traoré/Burkina Faso/2023/122′)

Sira d'Apolline Traoré et le documentaire Kokomo City, de D. Smith, raflent les deux Prix du public Panorama

« Sira » (Appoline Traoré)

Synopsis : « ‘Sira’jeune fille peule, et sa tribu traversent le désert pour se rendre dans un village, où son fiancé Jean Sidi l’attend pour l’épouser. Soudain, tous les hommes sont violemment massacrés par une bande surgie de nulle part. Le chef des agresseurs, Yéré emmène ‘Sira’ pour s’être fait humilier par elle … »

*** « Stella. A Life » (« Stella. Une Vie allemande »/Kilian Riedhof/Allemagne/2024/121′)

Stella, une vie allemande

« Stella, une Vie allemande » (Kilian Riedhof)

Synopsis : « Stella, grandit à Berlin sous le régime nazi. Elle rêve d’une carrière de chanteuse de jazz, malgré toutes les mesures répressives. Finalement contrainte de se cacher avec ses parents en 1944, sa vie se transforme en une tragédie coupable … »

*** « Without Air » (Katalin Moldovai/Hongrie-Roumanie/2023/104′)

Sans Air

« Without Air » (Katalin Moldovai)

Synopsis « Un professeur de littérature d’une petite ville hongroise recommande à ses élèves de voir le film ‘Rimbaud Verlaine’, d’Agnieszka Holland, sur la vie d’Arthur Rimbaud, pour les aider à mieux comprendre le symbolisme de ses poèmes et l’époque à laquelle ils ont été écrits. Cette suggestion suscite la colère des parents et du conseil d’administration de l’école, étant donné que le film dépeint la relation entre Rimbaud et Verlaine … »

  • Jury de la Compétition internationale :

Frédéric Fonteyne © Photo : « Cinevox »

Le Jury de la Compétition internationale du « LIFF », présidé par le réalisateur belge Frédéric Fonteyne – lauréat, en 2004, pour « La Femme de Giles », du « Prix André Cavens du meilleur Film belge »décerné par l’ « UCC » – sera composé de l’acteur-metteur en scène syrien Jalal Altawil, de l’actrice belge Anne-Pascale Clairembourg, de l’actrice-metteuse en scène française Sophie Galibert, & de l’acteur-illustrateur-réalisateur-scénariste franco-burkinabè Cédric Ido, un Jury très international, trois continents étant représentés.

  • Autres programmations :

Bien sûr, comme chaque année, nous aurons, les samedi 09 dimanche 10 mars, la Compétition des Courts-Métrages belges.

Au « Plaza Arthouse », nous découvrirons une programmation particulière, très internationaleintitulée « Plaza Artlove Cinema », alors que quelques  reprises sont également prévues.

  • Rencontres professionnelles ouvertes au public et conférences, au « Plaza Arthouse » :

** avec des Professionnelles du Cinéma belgele lundi 11 mars, à 17h30, autour de questions relatives aux réalités du métier d’actrice, aujourd’hui  , avec, comme intervenantes, entre autres : Sandrine BlanckeSophie BreyerChristelle CornilLucie Debay, Jo DeseureHassiba Halabi & Joely Mbundula modération étant assurée par Elli Mastoroujournaliste critique de cinémapour « L’Avenir », « Les Grenades » & « Surimpressions ».

** une Leçon de Musiquele jeudi 14 mars, à 20h, donnée par Vincent Cahay (°Bruxelles/1973) & Fabrice Du Welz (°Bruxelles/1972), lauréat, en 2015, de l’ « Ensor de la meilleure Coproduction » pour son film « Alleluia » (Belgique-France/2014/95′). Après cette rencontreprojection de :

*** « Adoration » (Fabrice Du Welz/Belgique-France/2019/98’/film lauréat, en 2022, du « Magritte de la meilleure Musique originale », ainsi qu’en 2019   , du « Bayard de la meilleure Interprétation »pour Thomas Gioria & Fantine Harduin, au « FIFF »à Namur, ainsi que du « Prix spécial du Jury » &  du « Prix de la meilleure  Photographie »).

« Adoration » (Fabrice Du Welz)

** autour d’ « Images de X-Manières », le vendredi 15 mars, à 19h30 : une courte histoire des images érotiques pornographiques dans le cinéma animée par Thierry Cormierauteurconférencier, formateur et consultant en cinémaenseignant à l’ « Université du Littoral-Côte-d’Opale » et  programmateur au « Studio national des Arts contemporains- Le Fresnoy »à Tourcoingayant coordonné des actions d’éducation au cinéma pour le  « CNC » (« Centre National du Cinéma et de l’image animée »), à Paris.

Ni approche sociologique, ni psychanalytique, l’objet de cette conférence est d’explorer les « manières » de mettre en scène notre regard sur la représentation de la sexualité au cinéma. Ensuite nous assisterons à la projection de :
*** « Boogie Nights » (« Nuits endiablées »/Paul Thomas Anderson/USA/1997/153′).

Boogie Nights : Photo

« Boogie Nights » (« Nuits endiablées »/Paul Thomas Anderson)

  • Rencontres de l’après-midi, au « Plaza Arthouse », à 14h :

** Nicolas Boukhrieffréalisateur de « Comme un Fils »le lundi 11 mars.

** Kanu Behlréalisateur d’ « Agra »), le jeudi 14 mars.

** Dominique Abel & Fiona Gordonacteurs et réalisateurs de « L’Etoile filante »le mardi 12 mars.

** Paloma Sermon Daïréalisatrice d’ « Il pleut dans ma Maison » (film lauréat, en 2023, du « Bayard d’Or du meilleur Film » & du « Bayard de la meilleure Interprétation »au « FIFF »à Namur), le vendredi 15 mars.

  • Rencontres professionnelles :

** Bilan « Wallimage ».

** « CRC » (« Comptoir des Ressources Créatives »).

  • Invité d’Honneur, le mercredi13 mars, à 20h, à « Imagix » :

** Michele Placido (°Ascoli Satriano/1946), scénariste italien de 6 filmsréalisateur de 15 longs-métrages, ayant obtenu, en 2006, le « Swann d’Or du meilleur réalisateur », pour « Romanzo criminale »lauréat, en 1979, de l’ « Ours d’argent du meilleur Acteur »à la « Berlinale »pour « Ernesto »  (Salvatore Samperi) ; en 1976, 1995 & 2006 (2 Prixde 4 « David di Donatello » ; ainsi que de 3 « Clobe d’Or »de « meilleur acteur » (1975 & 1985) & un pour l’ensemble de sa carrière (2012).

L'acteur et réalisateur Michele Placido réalisera un film sur le Caravage

Michele Placido

  • Coup de Coeur, le mardi 12 mars, à 20h, au « Plaza Arthouse » :

** Louise Chevillotte (°Paris/1995), deux fois nominée pour le « César du meilleur espoir féminin », en 2018 & 2023, l’an dernier pour « Le Monde après nous » (« Leave the World behind »/Sam Esmail/USA/2023/141′), qui sera projeté durant le Festival. Notons la projection, à Monsd’un autre film valorisant ses talents : « A mon seul Désir » (Lucie Borleteau/France/2023/117′). Cette actrice française, nous sera présentée avant la projection d’ « After » (Anthony Lapia/France/ 2023/69’/avec Louise Chevillotte). A souligner qu’elle tenait premier rôle féminindans « Synonymes » (Nadav Lapid/France-Israël-Allemagne/2019/123’/fim lauréat, en 2019, de l’ « Ours d’Or »à la « Berlinale »).

Louise Chevillotte, à la « Berlinale »/2019

  • Casting professionnel, les jeudi 14 et vendredi 15 mars, au « Plaza Arthouse » :

** Présence des réalisateurs Clément Godart & François Troukens, ainsi que de leur directrice de casting, afin d’organiser un atelier de casting professionnel, dont le but sera de découvrir des nouveaux visages du cinéma pour leur nouveau film.

  • Programmation familiale d’Animations :

*** « Capelito fait son Cinéma » (Rodolfo Castor/Argentine-Espagne/2023/38′)

*** « La Colline aux Cailloux » (Marjolaine Perreten/Suisse-France-Belgique/2023/29′)

*** « Léo, la fabuleuse Histoire de Léonard de Vinci » (Jim Capobianco & Pierre-Luc Granjon/Irlande-USA-France-Luxembourg/2024/97′)

*** « Le Garçon et le Héron » (Hayao Miyazaki/Japon/2023/125′)

« Léo, la fabuleuse Histoire de Léonard de Vinci » (Jim Capobianco & Pierre-Luc Granjon)

  • Programmation scolaire et animations :

** Parmi les films proposés aux écoles, notons le tout récent lauréat du « César du meilleur Film d’Animation » :

*** « Linda veut du Poulet » (Sébastien Laudenbach Chiara Malta/France-Italie/animation/2023/73′/dès 9 ans/film lauréat, en 2023, du « Cristal du Long-Métrage » du « Prix de la Fondation Gan à la Diffusion »au  « Festival   international Diffusion »au « Festival   international  d’Animation »à Annecydu « Bayard du meilleur Scénario »au « FIFF »  {« Festival International du Film Francophone »}, à Namur, ainsi que du « Prix de la Presse »au « Filem’On Festival »à Bruxelles)

 

« Linda veut du Poulet » (Sébastien Laudenbach & Chiara Malta)

** Animation en classes, autour du film :

*** « We have a Dream » (Pascal Plisson/France/documentaire/2023/96′)

« We have a Dream » (Pascal Plisson) © « Jour2Fêtes »

Synopsis : « Qui a dit que vivre avec un handicap signifiait renoncer à ses plus grands rêves ? A travers le monde, Pascal Plisson est allé à la rencontre de Xavier, Charles, Antonio, Maud, Nirmala et Khendo, des enfants extraordinaires qui vont prouver que l’amour, l’éducation inclusive, l’humour et le courage peuvent déplacer des montagnes, et que le destin est parfois plein de surprises … »

A la lecture de ce synopsis, nous comprenons que ce film permettra aux élèves d’apprendre à penserpour eux-mêmes et avec les autres. Que ce soit au moyen d’une activité créative ou d’un débatils travailleront leur esprit critiquetesteront leur écoute active & leur prise de paroledans le but de construire une  réflexion collective.

** Animation avec la visite du « Mundaneum » :

Arthur Langerman et l’une de ses images antisémites © Photo : Kristof Vadino/« L’Echo »

Ayant assisté à la projection de « Charlotte » (Tahir Rana & Eric Warin/2022/92′), un dessin animé évoquant une jeune peintre juive allemande, les  classes visiteront l’exposition temporaire « #FakeImages » (ouverte jusqu’au dimanche 29 décembre), basée sur la collection d’images antisémites d’Arthur Langerman, dont le père, Salomon, décéda en déportationAvec leurs enseignant.e.s, les élèves décrypteront les mécanismes de propagande utilisés durant la Seconde Guerre mondiale et décoderont, via des exemples contemporains, les messages discriminatoires et la production d’images stéréotypées, à l’encontre de nombreuses communautés, qui continuent d’être diffusées.

** Animation avec l’Ecole estonienne d’Animation « Animakool » :

Expérimentation des techniques de la « stop motion » & de la « pixilation », qui seront enseignées par deux animateursSondra & Erik issus d’« Animakool », les élèves réalisant un petit film animé plein de magie.

** Animation autour de la Sécurité sociale :

Ayant assisté à la projection de « L’Abbé Pierre » (Frédéric Tellier/France/2023/17′), les élèves participeront à une animation donnée par « Latitude Jeunes »une organisation de la jeunesse partenaire de « Solidaris ».

  • Concours « Filme ta Critique » :

Destiné aux élèves de 5è et 6è secondaire, en collaboration avec la « Maison de la Laïcité »de « Picardie Laïque »  et du « Club de la Presse du Hainaut-Mons », ce concours se déroule en plusieurs étapes : initiation à la critique cinématographique, vision d’un film &, en 48 heures, réalisation d’une critique vidéo de ce film, vu au moyen de leur smartphone.

  • Education aux Images :

Différentes activités sont prévues afin d’apprendre aux élèves du secondaire à regarder autrement les images de films, certains étant amenés à rencontrer des professionnels du cinémaune classe de cinéma étant programméepour dix jeunes passionnés, âgés entre 16 & 23 ans, sélectionnés par un Juryaprès la lecture de leur lettre de motivation. Encadrés par une animatrice ou un animateur, ils assisteront à des projections de films et rencontreront des invités. Ayant sélectionné leur meilleur film visionné, ils le partageront via les réseaux sociaux.

Par ailleurs, les étudiants en musique de « Arts² », une Ecole supérieure des Arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles, seront invités à participer à une séance musicale, en présence d’un compositeur renommé. Ceux de l’option théâtre auront l’occasion d’échanger avec des actrices & acteurs connus, sur des  questions relatives au métier, telles que les tournages ou encore les castings. Cette année, en collaboration avec « Playright »deux étudiants d’ « Arts² »  auront la possibilité de vivre la journée dédiée aux professionnels du cinéma belgegrâce au « Concours Tremplin ».

Notons enfin, une collaboration franco-belge entre les « Rencontres du Cinéma Européen de Vannes » & le « Love International Film Festival », qui accueilleront chacun deux jeunes, âgés entre 16 et 23 ans, dans leurs manifestations respectives, une opportunité pour eux de rencontrer des actrices & acteurs, des réalisatrices & réalisateurs, ainsi que d’autres cinéphiles de leur âged’échanger et de partager des expériences cinématographiques.  

  • Projections spéciales pour les personnes porteuses d’un handicap :

*** « Un Silence » (Joachim Lafosse/France-Belgique-Luxembourg/202/99′), projeté à l’attention des sourds malentendants.

Un silence : Photo Daniel Auteuil

« Un Silence » (Joachim Lafosse)

*** « Le Règne Animal » (Thomas Cailley/France/2023/128’/film lauréat, en 2024, de 5 « César » & du « Prix Lumière du meilleur Scénario », ainsi qu’en 2023, du « Prix Louis Dulluc » & du « Prix des meilleurs Effets spéciaux », au « Festival international du Film de Catalogne »à Sitges), projeté à l’attention des aveugles & mal voyants.

Le Règne animal : Photo Paul Kircher, Romain Duris

« Le Règne Animal » (Thomas Cailley)

  • Soirées à thèmes, au « WCCM » ( » Wallonia Conference Center Mons »), à 20h30avec dégustations et musiques typiques :

** Soirée italiennele samedi 09 mars, après la projectionà « Imagix », à 18h, d’ « Il più bel secolo della mia vita » (Alessandro Bardani), en présence de l’équipe du film.

** Soirée marocaine, le dimanche 10 marsaprès la projectionà « Imagix », à 18h, de « Coup de Tampon » (Rachid El Ouali), en présence du réalisateur.

** Soirée africainele vendredi 15 marsaprès la projectionà « Imagix », à 18h, de « Sira » (Apolline Traoré), en présence de la réalisatrice.

  • En décentralisation :

** Projections programmées à Boussu (« Centre culturel »), Bruxelles (« Institut italien de Culture »), Colfontaine (« Centre culturel »),  Quaregnon (« Maison culturelle »), Quévy (« Maison culturelle et citoyenne ») & La Louvière.

  • Lisons le propos de Maxime Dieu, délégué général : « 

« À partir de son thème emblématique, les projections du festival éclaireront des gestes de cinéma inscrits dans le  temps présent qui aborderont, entre
autres, les questionnements sur le genrela recherche d’identité, l’importance de la transmission, la place du désir, le ‘revenge porn’, la ‘cancel culture’ ou encore l’urgence écologique. Au centre de bon nombre d’entre-eux : une jeunesse en quête d’émancipationd’avenir et d’amour. Sira, Mia, Elaha, Stella, Aristote, Dante, Marguerite, Rosalie, Pauline et les autres sont les jeunes héros et héroïnes de ces aventures d’hier et aujourd’hui, qui nous renvoient à notre monde, à notre époque, à ses paradoxes, à ses doutes et à ses aspirations. »

Monsla passion sera au rendez-vous ! Le 39è « Love International Film Festival » (« LIFF ») nous attend à « Imagix »au « Plaza Arthouse »au  « Théâtre royal », et, pour les soirées festivesau « Wallonia Conference Center Mons ».

Programmation : du vendredi 08 jusqu’au samedi 16 marsPrix par séance (sauf pour les Galas) 8€ (6€, pour les seniors / 5€, pour les étudiants & par membre d’un groupe de minimum 20 personnes / 4€, par membre d’un groupe scolaire / 1€25, pour les « Art. 27). Prix d’accès aux Galas d’Ouverture et de Clôture : 15€Prix du Pass « Friends » (4 séances au choix, non nominatif, hors Galas) : 25€Prix du Pass « Students » (idem) : 16€ Prix du Pass VIP (10 séances au choix, hors galas, incluant un accès à la plateforme « Sooner », un abonnement à l’application de la « DH », un accès à une réception & des « goodies ») : 40€. Contacts : programmation.festivaldemons@hotmail.comSite web : https://www.liff-mons.be/.

Paul Cuvelier honoré à Mons : « Moloch, Belzébuth ! À moi ! »

BD : « Moloch, Belzébuth à moi » © « Fondation Paul Cuvelier »

Pour les amateurs de bande dessinée, signalons qu’une exposition temporaireprolongée jusqu’au dimanche 17 mars, est à ne pas manquer, à la « Salle Saint-Georges », jouxtant l’Hôtel de Ville « Moloch, Belzébuth à moi », nous présentant les 7 albums des aventures de « Corentin Feldoë » et la carrière de son auteurPaul Cuvelier (1923-1978/co-fondateur, en 1946,du « Journal Tintin »), de ses dessins d’enfant à ses créations érotiquesOuverture : du mardi au dimanche, de 12h à 18h. Prix d’entrée : 2€ (1€, en prix réduit).

Yves Calbert.

Membre de l’Union de la Critique de Cinéma 

About Author