CULTURE-MEDIA.BE

Média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

16È « MILLENIUM DOCUMENTARY FILM FESTIVAL », À IXELLES, DU 15 AU 22 MARS

Oliver-Stone.

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » 16È « MILLENIUM DOCUMENTARY FILM FESTIVAL », À IXELLES, DU 15 AU 22 MARS

16È « MILLENIUM DOCUMENTARY FILM FESTIVAL », À IXELLES, DU 15 AU 22 MARS

 

Peut être un graphique de texte qui dit ’Millenium Documentary Film Festival Brussels 15-22 22 March 2024 한 MT’

© « Millenium »

A l’occasion de sa 16è édition, Zlatina Rousseva, directrice artistique du « Millenium Documentary Film Festival » a pu obtenir la présenceen invité d’honneur du réalisateur américain, multi-oscarisé, Oliver Stone (°New York/1946), qui nous proposera sa « master class »au « Centre culturel Flagey » à Ixellesle vendredi 15 mars, à 19h.

Zlatina Rousseva © « Millenium »

A l’issue de cette rencontre – animée paPatrick Duynslaegherdirecteur artistique du « Film Fest Gent » – à 20h, Oliver Stone recevra un « Millenium Honor Award », « pour l’ensemble de son oeuvre et sa contribution au Cinéma », nous confia Zlatina Rousseva.

Oliver Stone

Rappelons que les films d’Oliver Stone remportèrent, en 1978, 3 « Oscar », « BAFTA » & « Golden Globe », pour « Midnight Express » ; en 1986, 4 « Oscar »3 « Golden Globe », 2 « BAFTA », 1 « Ours d’Argent », …, pour « Platoon » ; en 1990, 2 « Oscar » & 4 « Golden Globe »pour « Né un 4 Juillet », ainsi que de l’ « Ours d’Or d’Honneur »à la « Berlinale » ; en 1992, 2 « Oscar »2 « BAFTA »1 « Golden Globe » & le « Prix du meilleur film étranger »aux « Japan Academy Prizes »pour « JFK » ; en 1994, le « Grand Prix spécial du Jury » & le « Prix Pasinetti de la meilleure Actrice » (pour Juliette Lewis), à la « Mostra de Venise », pour « Tueurs nés ».

A souligner qu’Oliver Stone sera, également, présent, au « Vendôme », le lundi 18 mars, à 18h20, pour présenter son dernier film :

*** « Nuclear Now » (Oliver Stone/USA/2022/105’/film nominé, en 2022, à la « Mostra de Venise » &, en 2023, au « Festival du Cinéma Américain de Deauville »)

Nuclear Now

« Nuclear Now » (Oliver Stone)

Synopsis : « L’énergie nucléaire devrait être utilisée comme source d’énergie sûre, pouvant remplacer les combustibles fossiles, contribuant, ainsi, à lutter contre le changement climatique … »

Q&A With ‘Nuclear Now’ Director Oliver Stone & Co-Writer Joshua Goldstein

Présentation de « Nuclear Now », avec le Pr. Joshua S. Goldstein, co-scénariste, & Oliver Stone

Réactions critiques :

pour « Variety », par Owen Gleiberman : « Un documentaire captivant à voir absolument. »

pour « The Hollywood Reporter », par Scott Roxborough : « Un argument réfléchi et raisonné. »

pour l’ « University of Columbia » (New York), par James Hansen, directeur des « Sciences du Climat » : « Un film particulièrement instructif. »

par Werner Herzog (°Munchen/1942), réalisateur allemand « Un film fort, clair et courageux.

Quant au « Gala d’0uverture »le vendredi 15 mars, il se poursuivra, à 20h30, par la projection de :

*** « The Art of Losing » (Sebastian Saam/Allemagne/ 2022 /71’/projeté en présence du réalisateur)

Nu este disponibilă nicio descriere pentru fotografie.

« The Art of Losing » (Sebastian Saam)

Synopsis : « Andrés Godoy est un musicien pas comme les autres. À 14 ans, alors qu’il est déjà un guitariste accompli, il perd son bras droit en travaillant dans le moulin de ses parents. Après des années de dépression, il se réinvente en créant sa propre technique de jeu. Il devient un grand guitariste et se produit sur des scènes internationales … »

En Clôture, le vendredi 22 mars, à 19h30, au « Studio 4 » de « Flagey », après avoir assisté à la remise des Prix du 16è « Millenium », nous pourrons découvrir :

*** « ! Aitsa » (Dane Dodds/Danemark-Afrique du Sud/2023/89’/film lauréat, en 2023, du « Grand Prix du meilleur Accomplissement artistique »au  « Pärnu international Film Festival »en Estonie)

!Aitsa

« !Aïtsa » (Dane Dodds)

Synopsis : « Vaste région semi-aride qui s’étend sur plusieurs centaines de milliers de kilomètres carrés, le Grand Karoo est devenu le centre névralgique des recherches les plus sophistiquées en astronomie. Mais bien avant d’être un lieu d’exploration scientifique, ce désert était la porte d’entrée à une ancienne spiritualité où le silence et l’immensité ont toujours côtoyé les mystères de l’univers. Les voies de la science et de spiritualité sont-elles susceptibles d’une entente commune ? … »

Lisons le propos du réalisateurDane Dods (°1994) :

« Ce film se déroule dans la région où j’ai grandi, le Karoo. Sept générations de ma famille ont vécu et trouvé leur identité dans le Karoo. C’est ici qu’ils ont trouvé leur compréhension divine de l’univers et c’est maintenant que j’essaie de trouver la mienne. »

« J’ai créé ‘!Aitsa’ comme une exploration de l’humanité qui tente de comprendre sa place dans l’univers en explorant l’endroit d’où nous sommes collectivement originaires en tant qu’humains. Il s’agit d’explorer les différentes interprétations humaines de ce qu’est la vie et de l’endroit où nous nous trouvons, au-delà de cela, de ce que l’acte de découvrir nous fait. »

  • Films de la Compétition internationale :

*** « A silent Story » (Anders Skovbjerg Jepsen/Danemark-Suède/202/55′), au « Vendôme », le samedi 16, à 19h35, projeté en présence du réalisateur

« A silent Story » (Anders Skovbjerg Jepsen)

Synopsis : « Un réalisateur cherche à retrouver son ami d’enfance qui l’a abusé sexuellement lorsqu’ils étaient enfants. Ensemble, ils reviennent sur ce passé refoulé dans un récit courageux et inhabituel qui brise un terrible tabou … »

*** « A Symphony for a common Man » (José Joffily/Brésil/2022/86′), au « Vendôme »le mercredi 20, à 20h45

« A Symphony for a common Man » (José Joffily) © « Coevos Films »

Synopsis : « L’histoire époustouflante de José Bustani, premier président de l’ ‘Organisation pour
l’Interdiction des Armes Chimiques’, qui savait que Saddam Hussein ne possédait pas d’armes chimiques et qui a tenté d’éviter la destruction de l’Irak. Ce dernier a été contraint de démissionner sous la pression et les menaces des États-Unis. Aujourd’hui, des situations similaires se répètent dans diverses organisations internationales … »

*** « Bastardo. La Herencia de un Genocida » (Pepe Rovano/Chili/2023/82′), au « Vendôme », le mardi 19, à 21h

« Bastardo. La Herencia de un Genocida » (Pepe Rovano)

Synopsis : « À 35 ans, Pepe découvre que son père biologique est coupable de crimes contre l’humanité. Il décide de le rencontrer. Jusqu’où le mènera ce renouement familial ? Comment vivre en paix avec un telle hérédité ? Peut-il révéler son héritage filial aux proches des victimes de son géniteur avec lesquelles il a établi un contact en tant que documentariste ? … »

*** « Between the Rains » (Andrew H Brown & Moses Thuranira Thiane/Kenya/2023/81′), au « Civa »le samedi 16, à 17h30

« Between the Rains » (Andrew H Brown & Moses Thuranira Thiane)

Synopsis : « Tourné sur quatre ans, ce film, doté d’une cinématographie à couper le souffle, explore une enfance au sein d’une culture traditionnelle victime du changement climatique. Alors que le Kenya traverse une période de sécheresse encore jamais vue, la tribu Turkana doit gérer divers conflits, comme les affrontements avec leurs tribus rivales ou encore les attaques de prédateurs. Kole, un jeune berger sensible, s’interroge sur son parcours de guerrier, mais aussi sur la dégradation de la culture qui a façonné sa vie toute entière … »

*** « Casablanca » (Adriano Valeri/France-Italie/2023/63′), au « Vendôme », le samedi 16, à 21h15, projeté en présence du réalisateur

« Casablanca » (Adriano Valeri)

Synopsis : « Fouad vit en Italie depuis dix ans. Toujours en quête d’un visa, il croise le chemin de Daniela, une ancienne toxicomane. Cette rencontre marque le début d’une histoire d’amour qui les aide à panser leurs blessures et devient un refuge à l’abri de l’hostilité qui les entoure. Mais la frustration de Fouad, dans un pays qui se referme de plus en plus le confronte à un choix déchirant : rester en Italie ou rentrer à Casablanca ? ... »

*** « Choose ma (Amchilini) » (Allamine Llamine Kader Kora/Tchad/2023/69′), au « Civa »le samedi 16, à 20h

Choisissez-moi

« Choose ma (Amchilini) » (Allamine Llamine Kader Kor)

Synopsis : « Le canton de Boutefil, situé aux portes du désert tchadien a souffert d’une terrible sécheresse. Les chefs de villages décident d’organiser une cérémonie, l’ ‘Amchilini’, qui consiste à obliger toutes les femmes non mariées à choisir un époux. Une décision qui suscite maintes tensions et réactions … »

*** « Hiding Sadam Hussein » (Mustafa Halkawt/Norvège-Irak/2023/92′), au « Vendôme »le jeudi 21, à 20h40

« Hiding Sadam Hussein » (Mustafa Halkawt)

Synopsis : « Les images de Saddam Hussein sortant d’un trou dans le sol en 2003 ont fait le tour du monde. Comment ce dictateur, pourchassé par 150 000 soldats américains, est-il parvenu à échapper aux radars de toute une armée pendant aussi longtemps ? C’est ce que nous révèle cette histoire fantastique : celle d’un fermier qui, ne pouvant faire autrement qu’honorer son devoir d ’hospitalité , a caché pendant huit mois le président déchu sous un parterre de fleurs dans son jardin … »

*** « Mon pire Ennemi » (Mehran Tamadon/France-Suisse/202/82′), au « Vendôme »le jeudi 21, à 20h50

Mon pire ennemi

« Mon pire Ennemi » (Mehran Tamadon)

Synopsis : « HamzehMojtabaZar et d ’autres ont subi des interrogatoires et tortures, en IranMehran Tamadon, le réalisateur, leur demande de l’interroger, lui, tel que pourrait le faire un agent de la République islamique. Il aimerait que le vrai tortionnaire, en Iran, se voit à travers le film comme dans un miroir. L’expérience violente de se mettre dans la tête du bourreau les confronte à ce qu’ils sont prêts à faire et aux limites du projet lui-même … »

*** « One with the Whale » (Peter Chelkowski & Jim Wickens/USA-UK-Portugal/2023/79′), le dimanche 17, à 19h

« One with the Whale » (Peter Chelkowski & Jim Wickens)

Synopsis « Le réchauffement climatique menace la chasse à la baleine, ressource indispensable à la survie de toute une communauté insulaire isolée de l’Alaska. Un adolescent est le meilleur chasseur du village et publie ses exploits sur les réseaux sociaux. S’il fait la fierté des autochtones, il devient par contre la cible d’un activisme extrême, qui déséquilibre dangereusement sa santé mentale … »

*** « Tanja : « Up in Arms » (Marcel Mettelsiefen/Allemagne/2023/84′), au « Vendôme », le samedi 16, à 20h45

« Up in Arms » (Marcel Mettelsiefen) © Photo : M. Mettelsiefen/« Dreamer Joint Venture »

Synopsis : « Au début des années 2000, Tanja, une Néerlandaise de 19 ans, décide de partir en Colombie, comme enseignante et est immédiatement confrontée aux troubles politiques du pays. Horrifiée par l’injustice qu’elle constate, elle rejoint la plus grande armée de guérilla au monde, les ‘FARC’ (« Forces Armées Révolutionnaires de Colombie ») … »

*** « The Art of Losing » (Sebastian Saam/Allemagne/ 2022 /71’/projeté en présence du réalisateur), au « CIVA »le mercredi 20, à 18h, la projection  étant suivie d’un concert d’Andrés Godoyle musicien filmé dans ce documentairedéjà présenté lors du « Gala d’Ouverture »au « Studio 4 »de  « Flagey », le vendredi 15, à 20h30.

*** « Venezuela : Country of lost Children » (Juan Camilo Cruz & Marc Wiese/Allemagne/2023/95′), au « CIVA »le dimanche 17, à 16h30

« Venezuela : Country of lost Children » (Juan Camilo Cruz & Marc Wiese)

Synopsis « Corruption et mauvaise gestion ont transformé le Venezuela en un État en faillite. Près d’un million d’enfants ont été abandonnés par leurs parents, qui ont fui désespérément le pays . Filmé sur plusieurs mois, ce documentaire suit deux mères célibataires prêtes à tout pour survivre avec dignité … »

** Autres Programmes :

  • Compétition Vision Jeunes :

Des films avant-gardistes, qui reflètent les préoccupations des jeunes générationsdont les points de vue sont une source d’inspiration, qui pousse à  prendre des mesures constructives pour le bien du monde.

  • Compétition belge :

La Belgique est le berceau de nombreuses œuvres documentaires ingénieuses, qui placent l’intimele politique et l’image au centre de leurs  préoccupations« Millenium » est fier de contribuer à la présentation de ces films, qui apportent un éclairage sur des questions cruciales nous concernant tous.

  • Compétition Jeunes Talents belges :

Cette compétition consiste en une sélection de courts métrages documentaires réalisés par des jeunes cinéastes et documentaristesissus des écoles
de cinéma belges. Cette catégorie tremplin a été créée dans le but d’offrir l’occasion aux jeunes réalisateurs belges de voir leurs œuvres projetées devant le public
.

  • « Nouveaux Regards ».
  • « Best of Fests »avec notamment :

*** « Against the Time » (Kaur Sarvnik/Inde-France/2023/97’/film lauréat, en 2023, du « Prix du Jury »au « Sundance Film Festival »aux Etats-Unis, & élu « meilleur Long-Métrage »à l’ « Iceland Documentary Film FestivalIceDocs »), au « CIVA »le mardi 19, à 19h

Deux hommes se détendent assis sur le sol d’une maison.

Against the Time » (Kaur Sarvnik)

Synopsis : « Rakesh et Ganesh, deux pêcheurs de Bombay, sont les héritiers du système de connaissances ‘Koli’, une façon d’exploiter la mer en suivant la  
lune et les marées. Rakesh continue d’employer les méthodes de pêche traditionnelles, alors que Ganesh s’en est éloigné, pour embrasser la technologie, .. alors que la mer qu’ils aiment devient de plus en plus hostile, en raison du changement climatique … »

*** « The Mother of Lies » (Asmae El Moudir/Maroc-Égypte/2023/97’/film lauréat, en 2023, du « Prix de la Mise en Scène »de la section « Un certain Regard », au « Festival de Cannes », ainsi que du « Premier Prix » du « Sydney Film Festival »), au « Vendôme »le dimanche 17, à 20h30

« The Mother of Lies » (Asmae El Moudir)

Synopsis : « Recréant son quartier natal de Casablanca, avec un décor de studio artisanal, la jeune cinéaste marocaine Asmae El Moudir fait appel à sa famille et à ses amis pour l’aider à résoudre les mystères troublants de son enfance. C’est là qu’elle commence à démêler les couches de tromperie et d’oubli intentionnel qui ont façonné sa vie … »

*** « The eternal Memory » (Maite Alberdi/Chili/2023/85’/film lauréat, en 2023, du « Grand Prix du Jury mondial »au « Sundance Film Festival »,  aux Etats-Unis), au « Vendôme »le mardi 19, à 19h10

« The eternal Memory » (Maite Alberdi)

Synopsis : « Augusto et Paulina vivent ensemble depuis 25 ans. Il y a huit ans, leur vie a été bouleversée par le diagnostic de la maladie d’Alzheimer d’Augusto. En tant que commentateur culturel et présentateur de télévision, parmi les plus importants du ChiliAugusto sait ce qu’il faut pour garder une trace de la mémoire, avec l’aide de sa bien-aimée, Paulina, célèbre actrice et ancienne ministre de la culture, qui ne cesse de se renouveler dans sa manière de susciter l’intérêt de son mari, le sens de l’humour, qu’ils partagent, étant resté remarquablement intact … »

*** « Mighty afrin in the Time of Floods » (Angelos Rallis/Grèce-France-Allemagne/202/91′), au « Vendôme »le samedi 16, à 15h45, le réalisateur participant à une « masterclass »au « Centre Bruegel », le mercredi 20, à 20h

« Mighty afrin in the Time of Floods » (Angelos Rallis) © « AR Productions »-« Manny Films »-« GFC »

Synopsis « Chaque année, des pluies diluviennes et des inondations ravagent l’île d’Afrin. Lorsqu’une grave inondation submerge sa maison, Afrin se transforme en héroïne faisant preuve d’une remarquable résilience. Face à l’urgence de la situation, Afrin entame un voyage au cœur du Bangladesh pour retrouver un père avec lequel elle a perdu contact … »

*** « Amsterdam Stories USA » (Rob Rombout/Belgique-USA/2012/90’/film lauréat, en 2013, du « Grand Prix », au « Festival International du Film Ethnologique »à Belgrade, & du « Prix du Public du meilleur Long Métrage »au « Festival international du Film indépendant »à Lisbonne), au   « Centre Bruegel »le lundi 18, à 20h30.

« Amsterdam Stories USA » (Rob Rombout) © « Saga Film » © Photo : Pieter van Huystee

Synopsis : « ‘Amsterdam Stories USA’ est un road-movie qui trace 15 petits lieux aux États-Unis, tous portant le nom d’Amsterdam. À travers les rencontres et les histoires des 15 Amsterdam et du chemin entre eux , cette aventure longue et arbitraire tisse, progressivement, une image singulière des  ‘petites villes’ d’une Amérique provinciale & méconnue … »

*** « La Nosalgie de l’Ailleurs » (Arouna Lipschitz/France/2022/84′), au « Vendôme »le dimanche 17, à 18h15, en présence de la réalisatrice écrivaineenseignante spirituelle, femme de lettres & philosophe, qui animera une rencontreaprès la projection

Aucune description de photo disponible.

« La Nosalgie de l’Ailleurs » (Arouna Lipschitz)

Une fiction sans tournage : « Quel amoureux du cinéma n’a jamais songé à utiliser le patrimoine universel d’images pour réaliser le film de ses rêves. Adapter et réinterpréter les images du passé pour les ouvrir à de nouvelles histoires et de nouvelles émotions, c’est le pari cinématographique de ce film. Du jamais fait pour réaliser une fiction amoureuse, dédiée au grand écran. Un montage de plus de 700 œuvres cinématographiques audiovisuelles, assemblées, remontées et revisitées : un authentique hommage au génie des réalisatrices & réalisateurs et à la magie des acteurs. Un défi juridique relevé, vu qu’il fut nécessaire d’obtenir tous les droits de plus de 700 extraits, qui furent négociés de manière éthique raisonnable, une centaine d’acteurs, chanteurs, icônes d’hier & d’aujourd’hui étant présents dans ce film … »

  • Notre « coup de coeur » :

*** « Waorani » (Luisana Carcelén & Luis Felipe/Equateur/2023/36’/film lauréat, en 2023, du « Prix du meilleur Documentaire environnemental », au  « Bari international Film Festival » {« BIF&ST »}), au « Vendôme », le mardi 19, à 17h, en présence des réalisateurs.

« Waorani » (Luisana Carcelén & Luis Felipe)

Synopsis : « Des milliers d’années durant, les femmes Waorani de l’Amazone équatorienne ont vécu en parfaite harmonie avec ‘Mère Nature’ dans le  Yasuní, environnement à la plus grande biodiversité dans le monde. Néanmoins, un vent de changement vient balayer leurs terres et cet endroit sacré, considéré comme un foyer par des générations entières, est désormais en danger … »

  • Focus Oliver Stone, au « Studio 5 » de « Flagey », avec l’appui de la « Cinémathèque royale de Belgique » :
Image du film Platoon avec Willem Dafoe

« Platoon » (O. Stone), 4 « Oscar », 3 « Golden Globe », 2 « BAFTA », 1 « Ours d’Argent », …

*** « Natural born Killer » (USA/1994/118′), le jeudi 07, à 21h, & le vendredi 22, à 21h05

*** « Platoon » (USAUK/1986/120′), le jeudi 21, à 17h, & le jeudi 28, à 21h10

*** « Wall Street » (USA/1987/122′), le mercredi 13, à 16h45, & le samedi 23, à 21h10

La « théorie de la conspiration » est désormais un « fait de conspiration » (Oliver Stone)

Afin de nous replonger dans le mystère de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), se doublant de l’assassinat de son assassin présumé (?) Lee Harvey Oswald (1939-1963), deux films d’Oliver Stone nous seront présentésau « Studio 5 » de « Flagey », le bien connu :

*** « JFK » (USA/1991/189′), le dimanche 10, à 15h35, & le dimanch24, à 14h

… ainsi qu’un documentaire des plus troublants, non médiatisé en Belgique, réalisé 30 ans plus tard :

*** « JFK revisited : trough the looking Glass » (« JFK : L’Enquête »/USA/2021/118′), le samedi 16, à 15h

JFK L'Enquête

« JFK revisited : trough the looking Glass » (« JFK : L’Enquête »/Oliver Stone)

Lee Harvey Oswald and Thomas Arthur Vallee in JFK - L'enquête (2021)

Une « balle magique » ? Un cerveau recousu ? Une arme en question ? Qui est Arthur Valee ?

Synopsis « Oliver Stone nous emmène dans un voyage à travers les preuves récemment déclassifiées de l’assassinat du président Kennedy. Le mystère du meurtre américain le plus important du vingtième siècle demeure, mais avec l’aide d’une équipe d’experts médico-légaux, d’historiens et de témoins, Oliver Stone présente des preuves irréfutables que, dans l’affaire Kennedyla ‘théorie de la conspiration’ est désormais un ‘fait de conspiration’ … »

  • Trois rencontres :

Outre la « masterclass » d’Oliver Stoneen Ouverture du Festivalà « Flagey », le vendredi 15, à 19h, nous pourrons assister à trois rencontresau  « Vendôme »à Ixelles, ou au « Centre culturel Bruegel », dans les Marollesà Bruxellesau N° 1F, de la rue des Renards :

*** « L’Art de combiner l’image et le son dans le cinéma moderne », en français, au « Vendôme »le dimanche 17, à 17h, une rencontre avec :

Nicolas Becker, un bruiteur ; Frédéric Le Louet, un compositeur et ingénieur du son, lauréat, en 2011, de l’ « Ariel Award du meilleur Son », au Mexique, pour ‘Days of Grace’ (Everardo Gout) ; & Hervé Schneid, un monteur, lauréat, en 1992, du « César du meilleur Montage », pour ‘Delicatessen’ (Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet). »

« Établir une stratégie cohérente et percutante pour le montage et le son transcendant chaque étape de la production d’un film. Cette « masterclass »  explore l’art de concevoir et de développer une telle stratégie afin d’incarner l’identité du film, et créer une expérience immersive en forgeant un lien émotionnel avec le public.« 

*** « Exploiter le cadre pour inspirer l’action »en anglaisau « Vendôme« le mardi 19, à 20h, une rencontre avec :

L’auteur, metteur en scène, producteur & réalisateur américain Adam Leipzig (°1958) « est considéré comme un pionnier dans l’art de faire des documentaires sur la nature, qui ont caracolé en haut du box office, et ce, en améliorant la valeur de leur production. Les documentaires doivent-ils retenir leur public à l’intérieur, dans l’espace fermé du cadre et de la salle de cinéma, ou au contraire, faire du cadre du film une fenêtre, ouvrir une voie qui s’étend vers l’extérieur et engendre des actions dans le monde ? »

Comment la technologie change l'industrie du divertissement, selon Adam Leipzig

Adam Leipzig

« Ancien cadre de « Disney » et président des « National Geographic Films », il fut le lauréat de l’ « Oscar du meilleur Documentaire »pour la version américaine de « La Marche de l’Empereur »étant l’actuel PDG d’ « Entertainment Media Partners ».

*** « Mettre en Scène le réel dans le cinéma documentaire »en anglaisau « Centre Bruegel », le mercredi 20, à 20h, une rencontre avec :

Angelos Stavros Rallisun réalisateur grec, qui nous parlera de son approche, en l’illustrant à travers son documentaire « Mighty Afrin in the Time of Floods », qui sera projeté au « Vendôme », le mardi 19, à 19h ; ainsi que Rob Romboutun réalisateur belge de documentaires télévisuels, lauréat, entre autres, en 2001, du « Prix du meilleur Documentaire »au « Festival international du Cinéma francophone en Acadie » (« FICFA »), au Canada pour « Canton, la Chinoise », ainsi que des Prix, à Lisbonne & à Prague, pour « Amsterdam Stories USA », qui sera projetéau « Centre Bruegel »,  le  lundi 18, à 20h30.

Cette « masterclass », illustrée d’extraits de films, explore la mise en scène de la réalité et ses limites« Qu’est-ce qui est le plus important : le naturel pendant le tournage ou le sens de la réalité perçue par le spectateur ? L’approche adoptée consiste à partager la responsabilité de transmettre le sens du réel au public, avec les personnes directement impliquées dans le sujet du film. »

  • Une rencontre professionnelle (non ouverte au public) :

*** « Forum de Pitching » : organisé depuis 2015, en partenariat avec la « SCAM » (société belge de droits d’autrices & d’auteurs), il est un réel tremplin pour le jeune cinémasoutenant le développement de jeunes talents et la productionen Belgiquede documentairesQuelques 26 projets furent réalisés ou sont en cours de développementgrâce au soutien de ce « Forum ».

  • Lisons le propos de la dynamique directrice artistique de « Millenium », Zlatina Rousseva :

« Depuis ses débuts, le ‘Festival Millenium’ a été mu par la volonté de rencontrer le réel dans toute son ampleur, en profondeur et de manière multi-dimensionnelle. Les films de cette 16è édition démontrent la puissance transformatrice de l’art documentaire à travers des protagonistes, qui, transcendant les épreuves, déploient une force morale inspirante et opèrent une métamorphose salvatrice, tant pour eux-mêmes que pour leur environnement immédiat.

© « Millenium »

Prix par séance (hors Soirées d’Ouverture & de Clôtureincluant un livret-programme de 88 p.) : 8€ (6€, pour les moins de 26 ans et dès 65 ans / 5€, par membre d’un groupe de minimum 10 personnes). Prix d’accès à la Soirée d’Ouverture 25€ (20€, en prix réduit). Prix d’accès à la Soirée de Clôture :  17€ (13€, en prix réduit). Prix du Pass pour 5 séances (hors « masterclass »Soirées d’Ouverture et de Clôture) : 30€. Prix du Pass illimité : 100€.  Contacts : 02/245.60.95 & contact@festivalmillenium.org. Site web : https://www.festivalmillenium.org/.

Yves Calbert.

(Membre de l’Union de la Critique de Cinéma) 

About Author