CULTURE-MEDIA

Le média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

36È « VILLAGE DE NOËL », À LIÈGE, JUSQU’AU 30 DÉCEMBRE

36È « VILLAGE DE NOËL », À LIÈGE, JUSQU’AU 30 DÉCEMBRE

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » 36È « VILLAGE DE NOËL », À LIÈGE, JUSQU’AU 30 DÉCEMBRE

36È « VILLAGE DE NOËL », À LIÈGE, JUSQU’AU 30 DÉCEMBRE

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est liege-2023.jpg

© « Enjeu »/« Le Tournevent »

« Si vos volez / avu bin bon / alez’ vis fé / glèter l’minton » (« Si vous voulez vous faire plaisir, allez faire bonne chère »). Où celaau « Village de Noël »à Lîdje (Liège), bien sûr, cette phrase étant due à Paul-Henri Thomsin.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est tchantches2.jpeg

« Tchantchès »

Reconnue, en 2018 comme « Capitale européenne de Noël », Liège, nous accueille, à 300 m de la gare ferroviaire de « Liège Saint-Lambert » avec sa « Grande Roue », qui – de retour après un an d’absence, dominanthaute de 40 mles places du Marché & Saint-Lambert – n’attend que notre (nos) passage(s), d’ici le samedi 30 décembre.

La grande roue trônera sur la place Saint-Lambert.

La nouvelle « Grande Roue », de 40 m de hauteur © « Enjeu »/« Le Tournevent »

Etant une construction de la dernière génération, celle-ci nous offre, contrairement au passé, des cabines ferméesparticulièrement sécurisées, et plus économique en énergiechaque cabine étant surmontée d’un panneau solaire.

La grande roue est déjà installée et n'attend plus que le marché de Noël.

24 cabines avec panneaux solaires © Photo : Michel Tonneau/ »DH »

Voici une excellente raison de (re)découvrir le plus ancien marché de Noël belgequi en est à sa 36è éditionà Liège une Ville reconnue comme étant la « Capitale européenne du Folklore ».

Retour de la Grande Roue © « Enjeu »/« Le Tournevent »

Au pied du « Perron » © « Enjeu »/« Le Tournevent »

Une autre nouveauté, dans le cadre de la configuration post-travaux du tram, grâce à une collaboration étroite avec les responsables de ce chantier liégeois qui s’éternisele « Village de Noël » nous propose son « Village Opéra »installé sur le vaste espace, pavé et piéton, dorénavant situé entre l’ « Opéra », la place de la République Française et l’Îlot Saint-Michelsa porte d’entrée féerique resplendissant grâce à son plafond scintillant,

Moins d’heures par jour, et moins de jours : voilà comment la ville de Liège réduit ses illuminations de fin d’année

Retour de « Nounours », après sa scandaleuse décapitation © « Blachère Illuminations »/2022

« Nous sommes là pour préparer les cérémonies folkloriques et pour venir en aide aux commerçants, dès qu’ils ont un souci de n’importe quel ordre, et, surtout, pour assurer l’ambiance du Village« , nous confia, lors de la conférence de presseMaurice Wilkinle  « mayeur » du « Village de Noël »ayant succédé, en 2017, à feu Jean-Denys Boussart.

Maurice Wilkin, le « mayeur » © « Enjeu »

LIEGE. LE VILLAGE DE NOEL 2018 A LIEGE. PORTRAIT DU MAYEUR DU VILLAGE, MAURICE WILKIN. Photo Michel Tonneau

Maurice Wilkin, le « mayeur » © Photo : Michel Tonneau/ »DH »/2018

Et si nous évoquons le « Mayeur », soulignons cette particularité du « Village de Noël » liégeois qui dit « Mayeur » dit « Mairie », d’autres bâtiments étant présents, tels un bureau de posteau pied de la « Grande Roue », ou encore une chapelle, qui, sise sur la place Saint-Lambertpossède sa crèchedont les personnagesen marionnettes à tringles, prennent les traits de membres du « Conseil villageois », sans oublier la présence de deux typiques marionnettes liégeoises : « Tchantchès » et « Nanette ».

Liégeoiseries: tous génétiquement modifiés par le wallon

Paul-Henri Thomsin, l’écrivain, en wallon liégeois, du « Village de Noël » ⓒ Ph. : « L’Avenir »

Parmi les membres du « Conseil villageois », nous aurons, peut-être, la chance de recevoir un petit livret des mains de Paul-Henri Thomsinécrivain en wallon depuis près de 50 ans, notamment traducteur de différentes Bandes Dessinées éditées en wallon, auteur de « Liégeoiseries » (Ed. « Noir Dessin Production » ), qui « sont à notre langue ce que les viennoiseries sont à notre palais, une invitation à découvrir les mille richesses goûteuses de la langue wallonne, à travers notre bilinguisme spontané », 300 expressions  liégeoises y étant reprises en wallon et en français.

liegeoiserie new et bonne cover

« Liégoiseries » ⓒ Paul-Henri Thomsin/Ed. « Noir Dessin Production »

N’hésitons pas à feuilleter son19è petit livret « Li Wallon ava lès vôyes » (Ed. « Noir Dessin Production »/16 pages/4 x 6 cm/édité en collaboration avec la « Fédération culturelle wallonne de la Province de Liège »/également disponible, gratuitement, à la « Mairie du Village » ).

Agenda des marchés de Noël en Ardenne

La joie de Noël © « Ardennes Etape »

Boules de Noël à volonté

Quant aux habitants du « Village », ce sont les commerçants, travaillant dans 150 chaletsdédiés aux cadeaux et douceurs (bijoux,  boissons alcoolisées, barbes à papa, chocolatsdécorations de Noëlécharpes, fromages, livresnougatsobjets en boissacs en cuir, salaisons  savonssentonsthés, …), une originale pêche aux boules de Noëlattendant nos enfantsla gastronomie n’étant pas oubliéeles  Liégeoisbons vivants, appréciant se réunir, ainsi, dans la bonne humeur de l’esprit de Noël, autour d’un ou plusieurs plat.s ou verre.s, … avec modération, évidemment …

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est noel_liege_6_brazil_signe_v.jpg

« Caïperinha », « Quentao » & autres cocktails, au « Café Brasil » ⓒ Ph. : Sarah Crew/« The Bulletin »

Pour les amateurs de cocktailsrendez-vous en Amérique latineavec le stand de « Café Brasil », où, entre autres, nous pouvons goûter une « Caïpirinha » ou un breuvage chaud maisonle « Quentao », sorte de potion magique à la « Astérix »avec du gingembrede la « Cachaça »des  aromates et des épices.

Classic Ceviche and Pisco Sour

« Pisco Sour » et « Ceviche » du Pérou ⓒ Photo : « Trip Advisor »

Représentant ce même continent, changeons de langue, passant du portugais à l’espagnoldu Brésil au Pérou, et retrouvons-nous chez « Sobrio », où le chef coq nous présente, pour la seconde année, sa délicieuse « ceviche » de poissons, pouvant s’accompagner de l’apéritif nationalle « Pisco Sour ».

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est noel_liege_3_presentation_foie_gras.jpg

Dégustation de foie gras du Périgord, chez « Jean de Rocamadou » ⓒ Ph. : Sarah Crew/« The Bulletin »

Trêve d’exotisme, venons en au fondamental des Fêtes de fin d’année, le foie gras du Périgord, généreusement servi en toastà proximité du « Perron » (édifié en 1303), sur la terrasse du chalet de « Jean de Rocamadou »leur magret de canard étant également à découvrir.

Pour la seconde fois, notons la présence – dans une grande bulle éphémèreaux illuminations féeriques – de la  « Maison Fournaise-Dubois », une entreprise familiale, qui nous propose ses cuvées millésimées, en provenance d’une exploitation de 9 ha, sise à Crugnydans la Marne … et tout en buvant avec modération, pensons à la phrase du romancier français Paul Guth (1910-1997), lauréat du « Grand Prix du Roman de l’Académie française », en 1956 :  « Le Champagne met la vie du côté du rêve ».

« Domaine skiable de Châtel », en Haute-Savoie, partenaire du « Village de Noël » ⓒ Ph. : J.-F. Vuarand

La piste de luges, sur la place Saint-Lambert ⓒ « Châtel » ⓒ Photo : « Shootlux »

D’autres régions ou départements français sont également bien représentés, comme l’ « Alsace » et ses bons vins blancs, ou encore la Haute-Savoie, avec la station de Châtel, qui fera le bonheur des petitsavec sa traditionnelle piste de luges, comme des grands, sans oublier ses raclettes et fondues, … une excellente fondue fribourgeoise pouvant être dégustée, bien au chaud, dans le « carnotzet » suisse de Gruyères.

Sur le 35è "Village de Noël", à Liège, jusqu'au 30 Décembre | Ardenne Web

« Carnotzet » suisse de Gruyères ⓒ Photo : « ShootLux »

Une onctueuse fondue fribourgeoise, dans le chalet-restaurant « La Gruyère »

Quant au nord de l’Italie, il sera représenté, pour la seconde année par le « Refuge Palu », nous proposant son assiette du montagnard  ou sa tartiflette, sans oublier le « Génépi » ou la « Grappa ». Installé plus au sud de l’Europe, depuis 2004, à Krasiun village crétois  d’une centaine d’habitants, Pierre Graffancien journaliste liégeois, nous accueille, depuis 18 ans, sur la terrasse de son « Chalet grec », nous présentant ses « mezzes » et son « Ouzo », lui qui, le printemps venu, organise des excursions, à bord de son « neuf places »au sein des vignes crétoises.

Pierre Graff devant son chalet au Village de Noël.

Pierre Graff, devant son « Chalet grec »  Photo : Thomas Van Ass/ »Sud Presse »/2017

… Et n’oublions pas les « flamiches », les « ravioles à la truffe », les « demi-camemberts aux lardons »les spécialités fromagères et les trappistes de la « Maison de Chimay »les sangrias (maison, asturienne ou catalane) & tapassur la terrasse du « Bodega de Javier »), les cafés ardennais améliorés (sur celle des « Péchés de Noël »), les alcools québécois, …

A l’apéro, un délicieux tapa ⓒ « Bodega de Javier »

Un café ardennais amélioré, consommé en terrasse ⓒ « Péchés de Noël »

Au pays de « Nanesse » & Tchantchès », les célèbres marionnettes liégeoises, présentes au sein de la crèche du  « Village de Noël », une spécialité locale ne peut être oubliée, à déguster avec modération, les peketsservisfroids ou flambésau gingembre ou à différentes saveurs fruitées, accompagnés d’une délicieuse rillette (offerte en dégustation), par la « Maison du Peket », d’autres pekets nous étant proposés en face de la Mairie.

Flambés, au gingembre ou à différentes saveurs fruitées  « Maison du Peket »

Autre plat de Fête, pour la troisième année, le chalet « Pépere et Mémere » – ayant été lauréatà Liègedu « Prix du meilleur Chalet de Bouche – nous présente, comme sur les célèbres « marchés de Noël » de Köln  (Cologne),  leurs saumons à la flamme , ainsi que leurs gravlax et rillettes de saumon.

Du saumon à la flamme ⓒ « Pépère et Mémère »

Huîtres de Noël ⓒ « Saumon Ivre »

Saumon encore, mais pas seulement, au « Saumon Ivre », où de délicieuses huîtres et une variété de fruits de mer nous sont proposés, à déguster avec une pétillante flûte de « bulles ».

David van Lochem Village de Noel - photo: Sarah Moran Garcia

Sur le podium, David van Lochem  Photo: Sarah Moran Garcia

Faisant face au podium, où, les mercredissamedis et dimanchesdiverses animations sont programmées (chanteurschorales  compagnies folkloriques, groupes musicaux, …), le « Cwène dès Confrêrèyes »  (« Comptoir des Confréries ») est un chalet animé par différentes confréries, qui se relaient tous les week-ends, afin de nous permettre de déguster leurs meilleures spécialités.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est noel_liege_artisanat_bois.jpg

Le travail artisanal du bois au « Cwène dès Artizans » ⓒ Photo : Sarah Crew/« The Bulletin »

De même, sur la place Saint-Lambertau « Cwène dès Artizans », une vingtaine d’artisans se relaientpour le plus grand plaisir de plus d’un million et demi de visiteurs attendus cette annéeen cinq semaines hivernales.

« Tchantchès » & « Nanesse » ⓒ Photo : « Shootlux »

Notons encore une initiative solidaire« Noël ardant », qui nous permet de venir en aide aux personnes défavorisées, chacun pouvant apporter des vêtements chauds en bon état, des vivres non périssables, des produits de première nécessité, …, tous ces dons étant à déposer à la « Mairie »face à la « Grande Roue », avant d’être partagés entre les « Restos du Cœur » et l’asbl « Fleur Service social ».

Panneau historique de la Ville de Liège ⓒ « Enjeu »/« Le Tournevent »

Pierre Luthers, co-organisateur du « Village de Noël » ⓒ Photo : « Shootlux »

Quant à l’enceinte du « Village de Noël »elle est décorée de 21 panneaux, mettant en avant la Ville de Liège dans la BDNoël et la BD, au travers d’agrandissements de casesissues d’albums édités, le thème de Noël étant ainsi valorisé par des dessins de Didier Casten André FranquinMarc Hardy« Malik » (William Tai), « Peyo » (Pierre Culliford), François Walthéry & Marc-Renier Warnauts.

Panneau BD ⓒ François Walthéry/« Noir Dessin »

Etant déjà jumelé avec les « Marchés de Noël » , de Kieven Ukraine ; de Köln, en Allemagne ; de La Valette, à Malte ; & de Plzen en République tchèque, le « Village de Noël » de Liège souhaite être jumelé avec celui d‘Aachenen Allemagneune Ville européenne reconnue pour ses animations de Noël, et ce à l’initiative du photographe liégeois Jim Sumkayqui exposesur les murs de la « Mairie » du « Village » liégeois ses prises de vue remarquables d’Aachen et de sa population, alors qu’un diaporama de ses photos est à découvrir au « Centre Charlemagne », à Aachenses photos se retrouvant, également, sur le site web :  http://www.villagedenoel.be, ainsi que sur « Facebook ».

Jumelage avec le « Marché de Noël » de Köln ⓒ « Enjeu »/« Le Tournevent »/Photos : Jim Sumkay

Plus jeune que le « Village de Noël »ouverte, depuis 1999, sur la place de la Cathédralela patinoire nous attend, quant à elle, jusqu’au dimanche 07 janvier 2024, entourée de ses chalets gustatifs et de ses accueillantes terrasses.

© « Enjeu »/« Le Tournevent »

D’une superficie de 540 m² (30 x 18 m), pouvant accueillir, par session, +/- 250 personnes, la patinoire liégeoise est fort bien protégée des intempéries bien belgesétant recouverte d’un « toit » de 1000 m² (40 X 25 m), un vestiaire, installé dans un chaletchauffé pour notre confort, de 54 m² (12 x 4,5 m) étant disponible.

La patinoire de Noël, sur la place Cathédrale  « Liège, Cité de Noël »

Quelques 375 paires de patinsdont 200 achetées en 2023allant de la taille 32 à la taille 46, ainsi que 100 « patinettes » (patins à double lamespour initier les enfants aux plaisirs de la glace) pouvant être louées, par session de 2 heures (10h-12h, 12h45-14h45, 15h15-17h15 & 17h45-19h45, ainsi que 20h-22h, les jeudis, vendredis & samedis), une machine à aiguiser « dernier cri » étant à notre disposition.

Résultat de recherche d'images pour "Tchantchès a disparu photos"

 ⓒ « Enjeu »

Prix d’entrée par session (incluant la location dune paire de patins) : 10€ (8€, pour les moins de 12 ans & pour chaque membre d’une famille nombreuse (minimum 2 adultes et 3 enfants). Ouverture des chalets gustatifs : du dimanche au mercredi, de 11h à 22h, & du jeudi au samedi (et lors de soirées exclusives, du dimanche au mercredi), de 11h à 24h.

Michel Azaïs, le barde du « Village de Noël » © « Enjeu 

Michel Azaïs, le barde du « Village de Noël »

Le chantier du tram n’étant pas terminé, libre à nous de reprendre la composition de l’an dernier, due à Michel Azaïs – l’« Assurantourix » (barde du village d’irréductibles gauloisdu « Village de Noël », auteur, compositeur et interprète liégeoismembre du « Conseil Villageois » -, ce chant étant repris au sein d’une longue case de l’édition en wallon liégeois d’ « Astérix chez les Belges » (« Astérix amon lès Bèlges »/ⓒ « Hachette/Dargaud »/« Noir Dessin Production »).

« Astérix Chez les Belges » ⓒ « Hachette/Dargaud », revu en wallon liégeois ⓒ « Noir Dessin Production »

… Et une fois tout achevé, nous pourrons dire ce qu’écrit Paul-Henri Thomsinen page 3 de son petit livret : « Ine fèye qui lès ray / sont d’adram, / on s’rafèye dè / monter so l’tram » (« Dès lors que les rails sont en place, on se réjouit de prendre le tram »).

sans-titre-6

ⓒ « Enjeu »/« Le Tournevent »

Ouverture: jusqu’au samedi 30 décembrepour le « Village de Noël », & jusqu’au dimanche 07 janvier 2024pour la patinoireEntrée libreContacts : pour « Enjeu » : 04/254.07.97 info@enjeu.be / pour « Le Tournevent » : 0467/05.12.30 &  j.carnet@letournevent.beSite web : https://www.villagedenoel.be/.

Yves Calbert.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

About Author