CULTURE-MEDIA.BE

Média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

« THEODOOR ROMBOUTS, VIRTUOSE DU CARAVAGISME FLAMAND », AU « MUSÉE DES BEAUX-ARTS », À GENT, JUSQU’AU 23 AVRIL

« THEODOOR ROMBOUTS, VIRTUOSE DU CARAVAGISME FLAMAND », AU « MUSÉE DES BEAUX-ARTS », À GENT, JUSQU’AU 23 AVRIL

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » « THEODOOR ROMBOUTS, VIRTUOSE DU CARAVAGISME FLAMAND », AU « MUSÉE DES BEAUX-ARTS », À GENT, JUSQU’AU 23 AVRIL

« THEODOOR ROMBOUTS, VIRTUOSE DU CARAVAGISME FLAMAND », AU « MUSÉE DES BEAUX-ARTS », À GENT, JUSQU’AU 23 AVRIL

« Le Luthiste » (détail/Theodoor Rombouts/1625-1630) © « Philadelphia Museum of Art »

A l’occasion de son 225è anniversaire, le « Museum voor Schone Kunsten » (« Musée des Beaux-Arts »/« MSK ») présente cette  première exposition monographique consacrée au peintre anversois, maître du baroque, Theodoor Rombouts (1597-1637), intitulée  « Theodoor Rombouts , Virtuose du Caravagisme flamand« , une expo pour laquelle certaines oeuvres ont été spécialement restaurées.

Une raison de ce choix, pour le musée gantois : alors que les acquisitions du « MSK » se limitaient à des oeuvres d’artistes toujours en vie la première œuvre d’un maître ancien jamais achetée par ce musée était signée par Theodoor Rombouts.

« Le Luthiste » (Theodoor Rombouts/1625-1630) © « Philadelphia Museum of Art »

La curatrice, Frederica Van Dam, nous confia : «  Rombouts ne glorifiait pas ses personnages. Ce sont des humains de chair et d’os, comme il pouvait en croiser dans la rue. Il les fait souvent s’asseoir à une table, communiquer entre eux avec des visages particulièrement expressifs et de beaux gestes. »

Après une formation chez Abraham Janssens (Abraham Janssens van Nuyssen/vers 1573-1632), à l’occasion de son séjour en Italiele jeune peintre anversois est fasciné par Le Caravage (Michelangelo Merisi da Caravaggio/1571-1610) et par son disciple Bartolomeo Manfredi (1582-1622).

« Allégorie des cinq Sens » (Theodoor Rombouts/1632) © « MSK »/Gent © Photo : Cedric Verhelst

De retour en BelgiqueTheodoor Romboots développa une identité artistique personnelleharmonisant les styles de peintures du nord et du sud européen, étant devenu, au début du XVIIè siècle, une valeur sûre dans le milieu artistique anversois, avant d’être éclipsé par ses contemporains, tels Peter Paul Rubens (1577-1640) ou Antoon Van Dyck (1599-1641).

Son grand talent ayant été oublié, le grand mérite de la présente exposition est de nous révéler cet excellent peintre, la curatrice ayant découvert des peintures, qui, n’étant pas attribuées avant cette exponous sont présentées pour la toute première fois.

Notons que Theodoor Romboots aimait travailler avec ses propres modèles, dont sa fille et sa femmese représentant parfois lui-même, au sein de diverses peintures.

Face aux instruments de musique du « MIM » © « MSK » Gent © Photo : Martin Corlazzoli

Soulignons une scénographie particulièrement bien réussie. Ainsi dans la salle consacrée à des peintures nous présentant des jeuxnous trouvons, au sein de vitrines, d’anciennes cartes à jouer et autres, alors que dans celle mettant en scène des musiciens, plusieurs anciens instrumentsprêtés par le « MIM » (« Musée des Instruments de Musique », à Bruxellessont exposés près de toiles où ils sont représentés. Soulignons, d’ailleurs, tout l’intérêt de ses portraits de musiciens, avec leurs instruments d’époque.

« Compagnie de Jeu de Cartes » (Theodoor Rombouts/1635-1637) © « The National Museum »/Warschau

Notons que ses tableaux de genre, peuplés d’élégantes compagnies et de musiciens, figurent parmi ses œuvres les plus frappantes. Il s’agit de scènes baignant dans un clair-obscur méridional, qui se fond avec sa palette caractéristique.

« Les Joueurs de Cartes » (Theodoor Rombouts /1620-1630) © « Shone Kunsten »/Antwerpen

A sa palette personnelle, il ajouta des tons rouges, bleus et violets. Fils de tailleur, il parvint , avec raffinement, à peindre les étoffes de façon presque palpableSes portraits de musiciens, avec leurs instruments d’époque, sont particulièrement intéressants.

« Le Reniement de St. Pierre » (Theodoor Rombouts/1620-1630) © Coll. Prince du Lichtenstein

A noter que l’essentiel du travail du peintre nous est proposé, en dialogue, avec des œuvres de quelques-uns de ses éminents contemporains, comme l’Italien Bartolomeo Manfredi (1582-1622), le Français Valentin de Boulogne (Jean Valentin/1591-1632) et le Néerlandais  Hendrick ter Brugghen (Hendrick Jansz ter Brugghen/1588-1629).

« Les Joueurs de Tric-Trac » (Theodoor Rombouts/1632) © « Carolina Museum of Art »/Raleigh

Cette exposition est le fruit de recherches de grande ampleur, qui permirent de rassembler des œuvres provenant de collections privées d’églises et de musées d’Europe et des États-Unis.

A noter que les scènes théâtrales et joyeuses, comportaient, cependant, souvent un message politique ou moralisateur : « on aperçoit un joueur de cartes qui triche, ou un personnage, assis à une table, qui est approché par une marieuse, qui lui propose un rendez-vous dans un bordel. Morale de l’histoire : ‘jouer aux cartes peut mener à de la tricherie et à des activités douteuses’ « , nous précisa Frederica Van Dam.

« Le Christ chassant les Marchands du Temple » (T. Rombouts/1620-1630) © « Shone Kunsten »/Antwerpen

Les tableaux de Theodoor Rombouts sont remplis de visages expressifs, comme celui du Christ, occupé à chasser les marchands du temple, ou celui de Prométhée, voleur du feu des dieuxcloué au rocher et torturé par un vautour.

© « MSK »/Gent

« Prométhée » (Theodoor Rombouts/1627-1628) © « Musées Royaux des B.-A. de Belgique »/Bruxelles

(Theodoor Rombouts)

Le « MSK » de Gent a un lien particulier avec le peintre anversois, dont il possède trois toiles. En 1860, l’ « Allégorie des cinq Sens »  (1632) a été la première œuvre d’un maître ancien à être achetée par le musée. Le tableau est devenu, entretemps, l’un des préférés de visiteurs.

« Allégorie du Banc des Échevins des Parchons » (Theodoor Rombouts/1627-1628) © « MSK »/Gent

Ce musée gantois compte en outre, dans sa collection, l’ « Allégorie du Banc des Échevins des Parchons » (1627-1628) – la plus grande toile de Theodoor Rombouts, qui a longtemps été exposée à l’Hôtel de Ville gantois – et « L’Arracheur de Dents » (vers 1628), une mise en garde typiquement caravagesque contre les charlatansCette dernière œuvre a été spécialement restaurée pour l’exposition, tout comme  « La Descente de la Croix » (+/-1630), provenant de la cathédrale gantoise Saint-Bavon.

« Chez l’Arracheur de Dents » (Theodoor Rombouts) © « MSK » Gent

Depuis son atelier du « Meir », Theodoor Rombouts répond ingénieusement aux souhaits du public et se fait connaître comme le spécialiste du tableau de genre caravagiste flamand. L’impact du style pictural de Pierre-Paul Rubenssur la clientèle de l’époque, explique par ailleurs la présence de touches rubéniennes dans ses œuvres …

Saint-Sébastien » (Theodoor Rombouts/1622-1624) © « Metropolitan Cathedral Museum »/Malta

« La Descente de Croix » (Theodoor Rombouts/1629) © Cathédrale Saint-Bavon/Gent

… Mais si la peinture de Theodoor Rombouts fut appréciée de son vivant, son héritage artistique fut rapidement oubliéaprès sa mort précoce, à l’âge d’à peine quarante ans, cette exposition nous dévoilant à quel point cet artiste fut une figure-clef de la peinture de genre,  son oeuvre nous étant proposée dans une perspective nouvelle.

Catalogue © Coédition « Snoeck »-« MSK »/Gent

Ouverture : jusqu’au dimanche 23 avril, du mardi au vendredi, de 09h30 à 17h30, le samedi & le dimanche, de 10h à 18h. Prix d’entrée  20€ (17€, pour les enseignants et les membres d’un group de minimum 15 personnes / 3€, de 19 à 25 ans / 0€, pour les moins de 19 ans, les accompagnateurs de personnes porteuses d’un handicap & les détenteurs d’un « MuseumPassMusées ». Réservations (non obligatoires) : http://www.mskgent.be/fr/billetterie 09/210.10.75, du lundi au vendredi, entre 9h et 12h30. Catalogue  (coédition « Snoeck »- « MSK Gent »/cartonné/2023/ 288 pages) : 50€Contacts 09/323.67.29 museum.msk@stad.gentSite web :                    www-mskgent-be.

Yves Calbert.

About Author