CULTURE-MEDIA

Le média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

« SUR LA ROUTE DES AMÉRIQUES », À « EXPLO », EN WALLONIE, JUSQU’AU 16 MARS

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » « SUR LA ROUTE DES AMÉRIQUES », À « EXPLO », EN WALLONIE, JUSQU’AU 16 MARS

« SUR LA ROUTE DES AMÉRIQUES », À « EXPLO », EN WALLONIE, JUSQU’AU 16 MARS

 

© « Explo » © Photos : Julien Defourny

Passionné par la nature et par le monde, c’est en 2015 que Julien Defourny (°Verviers/05 mars 1990) embarque en direction de l’Amérique du Sud, pour y vivre une aventure qui allait bouleverser sa vie

Préoccupé par les enjeux environnementaux, il commence par filmer, durant son voyage, les conséquences du changement climatique. Au fil des kilomètres, ses rencontres remettent en question ses croyances sur le mondeSe  laissant guider par « Les Voix des Amériques » son aventure prend alors un nouveau souffle.

Alerte aux changements climatiques © Julien Defourny

Quatre années plus tard, après avoir effectué 46.500 kilomètresen bicyclettesur l’ensemble du continent américain, il désire – par la présentation de sa ciné-conférence « Sur les Voix des Amériques – Une Aventure au Coeur de l’Humanité » – retransmettre ces voix celles de la terre et de ses êtres vivantsDes voix qui lui ont ouvert l’esprit sur le sens de la vie et sur les solutions pour notre avenir en tant qu’humanité.

Le film de l’aventurier jalhaytois Julien Defourny récompensé en France

« Prix Ushuaïa TV » pour Julien Defourny et Jérémy Saive © « Facebook »

Son film« Sur les voix des Amériques »a été récompensé, en 2019, à La Rochelle du « Prix Ushuaia TV », au « Festival international du Film et du Livre d’Aventure ».

En bivouac © Julien Defourny

« Exploration du Monde » (« Explo ») nous présente donc, ici, un film documentaire de haute qualité, sa musique originale étant l’oeuvre d’un compositeur belgeJérémy Saive.

Les découvertes des Amériques - lindependant.fr

Parcourant les Andes © Julien Defourny

Lisons ce que Julien Defourny écrit : « Ce film est né de ma passion pour la nature et pour l’être humain. J’ai décidé de débuter ce film par les Andes et non par la Patagonie, lieu de départ de mon voyage. Les montagnes sont le commencement de la vie, là où s’écoulent les eaux sacrées, qui suivent leur chemin pour alimenter l’ensemble du bassin amazonien et finir dans l’océan. »

Parmi les autochtones, dans les Andes © Julien Defourny

« Les montagnes sont à la fois synonymes d’aventures et d’une métaphore de la vie : grimper la montagne est un moment difficile, précédant le calme plat et, enfin, l’euphorie de la descente. »

Vue imprenable sur le Grand Canyon © Julien Defourny

« En suivant le cycle de l’eau et après de nombreuses péripéties, je rencontre différentes personnes entretenant, par leur vie ou leur profession, un lien fort avec la Terre. Au fil de ces rencontres et des interviews, je développe de nouveaux questionnements apportant un  sens profond à ma vie. »

En Alaska © Julien Defourny

« Ayant traversé l’intégralité de l’Amérique du sud, je réalise que toutes ces rencontres ont semé en moi une graine d’espoir. Une graine qui ne va cesser de croître tout au long du voyage. 46.500 kilomètres et 4 années plus tard, j’atteins la Ville de Vancouver. »

En kayak de mer, en Alaska © Julien Defourny

« Je décide, alors, de revenir en Belgique, pour revoir mes proches, avant de regagner les Amériques, afin d’atteindre, en … kayak de mer, l’Alaska, lieu d’arrivée de mon périplel’aventure devant se terminer, en raison de la crise sanitaire. Ainsi, le temps était venu, pour moi, par mon film, de semer, en Europe, cette graine d’espoir.

Mais laissons Julien Defourny – gradué en commerce extérieur, grand amateur de cyclotourisme, lui qui participa, durant une saison, à des  compétitions de « VTT » – se présenter davantage : « Ma passion pour l’aventure et le voyage a commencé quand je suis parti en solitaire, en  Thaïlande. Mon expérience passée au sein d’une famille paysanne dans la région pauvre de l’Isaan me donne l’envie d’entreprendre de nouveaux voyages.« 

Les découvertes des Amériques - lindependant.fr

Au sein d’une Communauté amazonienne © Julien Defourny

« Vint le temps de vivre quelques semaines au sein d’une Communauté amazonienne, avec laquelle j’ai appris les bases de la survie en jungle. Je suis réellement tombé amoureux de cette région et de sa nature … Je voulais changer le monde et c’est le monde qui m’a changé. »

40_FILM_VOIX_DES_AMERIQUES

En vélo, au milieu des cactus © Julien Defourny

« Par la suite, dans le cadre de mes études à l’ « HELM0 » (« Haute Ecole Libre M0sane »), à Liège, je gagnai la Bolivie, avec une  ONG – « Miel Maya Honning » – afin d’y réaliser une étude quant à la possibilité d’exportation du miel bolivien vers l’Europe, sous le label du commerce équitable. »

#23. Julien Defourny, à la rencontre des voix des Amériques - Storylific

46.500 kilomètres, en bicyclette, parcourant les Amériques © Julien Defourny

« Cette expérience fut, sans aucun doute, la plus riche de ma vie, ayant vécu une réelle aventure, comme je l’avais toujours rêvé. Des hauts plateaux andins à l’Amazonie, je rencontrai plusieurs communautés productrices de miel, au sein desquelles j’appris à vivre en harmonie avec la nature. Ce voyage m’a bouleversé et m’a ensuite donné l’envie de créer le projet « Explore-Togeth’Earth ».

Fourni par Facebook

© « Explore-Togeth’Earth »

« Fin 2013, je décidai de partir en Australie, pour y travailler, comme déménageur et jardinier, économisant ainsi de l’argent pour pouvoir concrétiser mes projets. Sur le chemin du retour en Belgique, avec un autre amateur de bicyclette, nous avions découvert le Cambodge en vélos. »

Tel est Julien Defournyqui, outre le cyclotourisme et le kayakaime s’adonner à la plongée sous-marineaux randonnées en montagne et à l’alpinismeprivilégiant, à tout moment et en tout lieu, la nature et ses riches rencontres au sein de différentes ethnies.

Elodie Pironet et Julien Defourny, guides en Equateur © « Raices »

Ainsi, en août 2023, il sera, avec Elodie Pironet , l’un des guides d’un voyage immersif, interculturel, responsable et solidaire, au sein du peuple Shuar Maikiuants, vivant au cœur d’un territoire préservé, situé dans la Cordillère du Condor, en Equateur. Pour plus d’informations, consultez le site web d’une association dont il est l’un des fondateurs http://www.raices.be.

Au sein du peuple Shuar Maikiuants, dans la Cordillère du Condor © Julien Defourny

Egalement, pou ceux qui seraient intéresser par de travailler, en volontariat – notamment pour y construire une école – au sein de cette communauté menacée par l’extension de l’industrie minière, consultez le site web d’une asbl sise à Louvain-la-Neuve :  http://www.servicevolontaire.org.

En attendant ne manquons pas de rencontrer Julien Defournygrâce aux ciné-conférences d’ « Exploration du Monde »qui se veut de plus en plus écologiqueprônant l’effort physique, tel qu’ici le vélo et le kayaktout en s’intéressant plus que jamais aux différents peuples du monde.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est explo_logo.jpg© « Explo »

Par ordre alphabétique des Villesdates des dernières cinés-conférences d’ « Exploration du Monde », intitulées :  « Sur les Voix des Amériques – Une Aventure au Coeur de l’Humanité » :

  • en mars :

à Liège (« Ciné Le Parc »)-Sa. 11/14 & 17h ; Namur (« Caméo »)-Me. 08/14h, 17h & 20h ; Saint-Ghislain (« Foyer culturel »)-Ve. 10/19h ; et Tournai (« Imagix »)- Je. 16/17h & 20h.

Yves Calbert.

About Author