CULTURE-MEDIA

La Culture en Belgique et dans le Nord de la France

CULTURE-MEDIA AU 100È « SALON DE L’AUTO », À « BRUSSELS EXPO », DU 14 AU 22 JANVIER 2023

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » CULTURE-MEDIA AU 100È « SALON DE L’AUTO », À « BRUSSELS EXPO », DU 14 AU 22 JANVIER 2023

100È « SALON DE L’AUTO », À « BRUSSELS EXPO », DU 14 AU 22 JANVIER

salon de l'automobile

© « FEBIAC »

Pour fêter le grand retour du « Salon de l’Auto » – annulé, en dernière minute, en 2022, en raison de la crise sanitaire – dans le cadre de cette 100è éditionle prestigieux concours« The Car of the Year » – qui consacre, depuis 1964, la meilleure automobile commercialisée sur le marché européen – y sera organisé, pour la première fois à Bruxelles

© « The Car of the Year »

A cette occasion, Andreas Cremer – administrateur délégué de la « FEBIAC » (« Fédération belge et luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle »), organisatrice du « Salon de l’Auto » – a tenu à exprimer sa satisfaction : « La 100è édition du ‘Salon de l’Auto’ sera plus que jamais orientée vers l’information au consommateur … Avec la venue de ‘The Car of TheYear’, le ‘Salon de l’Auto’ de Bruxelles affirme encore un peu plus sa position sur la carte des événements internationaux du secteur automobile. Situé au coeur de l’Europe, à deux pas d’institutions européennes, et fort de notre indépendance liée à l’absence de grand constructeur national dans notre pays, nous avons la conviction que ‘The Car of The Year’ trouvera dans notre Salon toutes les conditions nécessaires pour perpétuer la renommée de ce prestigieux concours, qui fait autorité dans notre secteur. »

Les nouveaux Kia Niro 100 % électrique et Kia Niro Hybride

Kia Niro © Kia

A noter que le comité d’organisation de « The Car of the Year » se compose de représentants de neuf magazines automobiles européens. Le Jury, quant à lui est composé de 61 journalistes professionnels, qui évaluent chaque année entre 30 et 40 voitures neuves, selon de multiples critères tels que, par ordre alphabétique : lecomportement routier, le confort, le design, l’économie, la fonctionnalité, l’innovation technique, la performance, la performance environnementale, le plaisir de conduite et le rapport qualité-prix et la sécurité.

2023 Jeep Avenger SUV EV

Jeep Avenger © Jeep

Les sept modèles finalistespour « La Voiture de l’Année » sont : Jeep AvengerKia NiroNissan Ariya, Peugeot 408, Renault AustralToyota bZ4x/Subaru Solterra & Volkswagen ID Buzz.

2022 Subaru Solterra SUV EV

Toyota bZ4x/Subaru Solterra © Toyota & Subaru

Revenant à l’organisation du « Salon de l’Auto », Andreas Cremer avait déclaré : « Lorsque l’édition 2020 du ‘Salon’ s’est refermée, personne n’aurait imaginé qu’il allait falloir patienter aussi longtemps avant de pouvoir remettre en place notre événement. (Hors), depuis 2020, le marché automobile a vécu de profonds bouleversements, avec,
notamment, la percée des motorisations électrifiées et l’arrivée sur le marché de nombreux nouveaux modèles et de nouveaux acteurs. En cela, en plus de son habituel rôle de grande vitrine technologique, pour les nouveautés du
secteur, le
 « Salon de l’Auto 2023 » fera également office de centre d’information et de vulgarisation, à destination du grand public. »

Nissan Ariya © Nissan

De son côté, dans le dossier de presse, le directeur du « Salon », Gabriel Goffoy, écrit : « Nous avons dû entièrement repenser l’implantation de l’exposition. Les Palais du Heysel sont très demandés et le site accueillera simultanément quatre organisations différentes enjanvier prochain. Par conséquent, l’espace disponible pour implanter nos
exposants a été diminué par rapport à ce qu’on a pu connaître par le passé et les visiteurs peuvent, dès lors,
s’attendre à découvrir une exposition plus dense et avec des exposants, qui, pour la plupart, occuperont des Palais différents de ceux auxquels les visiteurs ont été habitués par le passé. »

Premières images des essais de la Peugeot 408

Peugeot 408 © Peugeot

A l’occasion du 100è anniversairenous serons, quotidiennement, surpris par un « Show LED et Laser »sur la façade de l’iconique « Palais 5 ». Quant au « Patio », il accueille 15 voitures emblématiques des 100 dernières annéeschoisies par un panel d’experts, sur base de leur popularité ou de leur contribution à l’innovation technologique et sociétale. Ces 15 modèles constituent le point central d’une animation son et lumièreavec videomapping, à laquelle viendra s’ajouter la projection d’un film retraçant les 100 ans du « Salon de l’Auto » de Bruxelles, cela en plus des activités et animations spécifiques prévues par les exposants.

Renault Austral © Renault

Conscients des problèmes financiers que nous rencontrons, les organisateurs de la « FEBIAC » ont pris différentes initiatives :

– le « Palais 1 » (occupé par l’exposition indépendante « Bond in Motion, la Collection originale des Véhicules de James Bond ») n’accueille plus les « Dream Cars », un espacequi n’était accessible que via l’achat d’un ticket supplémentaire.

– des entrées au « Salon » qui reviennent aux prix pratiqués en … 2012, … alors que tout augmente partout.

– le prix d’entrées pour les enfants et adolescents ne se limitent plus aux 6 à 12 ans, mis s’étendent jusqu’à 15 ans, l’entrée étant toujours gratuite pour les moins de 6 ans.

Que de bonnes nouvelles financières pour bien commencer 2023 !

Volkswagen ID Buzz © Volkswagen

Pour en revenir aux « Dream Cars », nous en retrouvons, mais disséminées dans les différents « Palais« , dont le « Palais 9″, où un espace, nommé « The Avenue » (présentant de superbes voitures Alpina, Aston Martin, Jaguar, Land Rover, Lotus, McLaren &Mercedes-Benz), est accessible par nous tous, sans supplément de prix d’entéele « Salon » étant un événement populaireaccessible au plus grand nombre.

Attachons-nous donc à ce « Palais 9 », qui veut être un lieu de divertissements et d’informations, chaque visiteur y étant tout autant acteur que spectateur.

En matière d’informations, toujours au « Palais 9 », nous pouvons prendre place sous un dôme, pouvant accueillir 150 personnes, qui peuvent participer, pour la première année, à différentes sessions de forums, dispensées par des experts du secteur et par des exposantsqui pourront expliquer et défendre leurs diverses technologies, telles que, entre autres :

  • « quelle motorisation correspond le mieux à mon profil d’automobiliste ? »
  • « comment gérer la transition vers l’électromobilité ? »
  • « quelles sont les plus récentes innovations sur le plan de la sécurité ? »

Le planning completles thématiques abordées et l’identité des orateurs serontcommuniqués, quotidiennement, sur le site internet et les réseaux sociaux du « Salon ».

Au niveau de la formation et du recrutementla « Défense nationale » (dans l’initiative « Reboot4You »partenariat entre la « Défense » et le secteur privé), « Diagnose Car »(diagnostic de la voiture), « Educam » (centre de connaissance et de formation du secteur automobile) et « Greenpower » (conception, construction & course d’une voiture électrique) se partageront un espace commun, où ils accueilleront enseignants et étudiants, afin de leur présenter les perspectives d’emploi dans le secteur, ainsi que les dernières nouveautés technologiques, avec une attention particulière sur la mécanique des poids-lourdsdomaine dans lequel le manque de main d’œuvre qualifiée se fait cruellement ressentir.

« Pour une fois, ici, je dépasse M. Vaillant » (J. Ickx) © « M. Vaillant Art Strips » & « FEBIAC »/2020

A souligner que dans le cadre de son engagement sociétal (« RSE »/« Responsabilité Sociétale des Entreprises »), la « FEBIAC » financera la formation de base (mécaniciende 10 jeunes qui figurent actuellement en situation d’invisibilité (« NEETs »/catégorie des jeunes sans emploi, qui ne suivent ni études ni formation).

Complémentairement à ces dimensions informatives et éducatives, le divertissement est également au programme, avec un accent particulier placé sur le monde de la « Formule 1 »discipline dont le récent double champion du monde, Max Verstappen Hasselt/1997), bénéficie de la double nationalité belgo-hollandaise …

Photos Bernard Demoulin : Salon de l'auto 2020 Ambiance monde (© Bernard Demoulin)

Succès de la dernière édition © « FEBIAC » © Photo : Bernard Demoulin/ »Belga »/2020

… Et Gabriel Goffoy d’ajouter « En collaboration avec l’entreprise belge « Meta », leader sur la scène du jeu numérique, nous développons, sur plus de 700 m²une zone ‘e-sport ‘, qui permettra à nos visiteurs de pouvoir
découvrir les sensations de la ‘Formule 1’, avec une dizaine de simulateurs et une trentaine de consoles, qui
attendront les ‘gamers’ de pied ferme, avec, à proximité, l’exposition de monoplaces, qui s’ajouteront à celles déjà présentées, par les exposants, sur leurs stands respectifs et, ‘last but not least’, avec un concours chronométré de ‘pitstops’, qui permettra aux visiteurs de s’essayer à cet exercice particulier. Si vous aimez la ‘F1’ , vous ne pourrez qu’être conquis ! »

Résultat de recherche d'images pour "salon de l'auto bruxelles 2020 photos"

600.000 visiteurs attendus au « Salon de l’Auto » 2023 © « FEBIAC »/2019

Quant à Jean-Paul Renauxprésident du « Comité Salon », il tient à souligner : « En ce mois de janvier, nous remettons le ‘Salon de l’Auto’ sur la carte des grands événements nationaux. De tout temps, notre manifestation a été envisagée comme un événement grand public et l’édition 2023 continuera sur cette voie. Pour ce retour sous le
signe de la technologie, de la durabilité et du plaisir, nous laissons aux exposants la pleine liberté sur les modèles
qu’ils souhaitent nous présenter, sans imposer de quota de représentativité pour tel ou tel type de véhicule. L’on 
ne
parlera donc plus de grand ou de petit salon, mais plus simplement de l’annuel 
‘Salon de l’Auto’, dont la présente édition doit être envisagée comme l’ « édition numéro 1 d’une nouvelle ère ». »

Un Salon de l'Auto, revu et corrigé

De retour au « Salon de l’Auto » © « Tesla »

Si près de 400.000 personnes visitèrent le « Mondial de l’Automobile », à Parisle « Salon de l’Auto », à Bruxelles, attend près de 500.000 visiteurssur 9 joursla capitale européenne accueillant plus de 50 stands, dont ceux, tant attendus, de AudiBMWCitroënNissanPeugeot, Renault, Tesla, Toyota & Volkswagen, s’ajoutant à ceux déjà citésprésents dans l’espace « The Avenue ».

N’hésitons pas à nous rendre sur le plateau du Heizelafin de découvrirprésentés par plus de 50 exposants, des premières mondialeseuropéennes et belges, exposées aux côtés de « concept-cars »l’accent étant placé, en 2023, sur l’information, la formation et l’e-sport.

Salon de l'auto de Bruxelles 2023 : les marques présentes #1

© « FEBIAC »

Ouverture du 14 jusqu’au 22 Janvier, tous les jours, de 10h à 19, hormis les lundi 16 et vendredi 20 janvier, jusqu’à 22, une « preview » publique étant programmée, le vendredi 13, de 15h à 23h. Prix d’entrée : 15€ (10€, de 6 à 15 ans). Prix d’entrée en prévente (jusqu’au vendredi 13 inclus) : 12€50 (7€50, pour les 6-15 ans). Prix d’une place de parking : 10€.Prix pour l’accès à la « preview » (incluant le parking) : 60€. Achats en ligne : https://tickets.autosalon.be/Contacts : 02/778.64.00. Site web : 

L’ Aston Martin V8 ( » James Bond in Motion »), dans « Tuer n’est pas jouer » © « EON Productions »

Au « Palais 1 »jusqu’au dimanche 14 maila visite de « James Bond in Motion » n’est pas incluse dans le prix d’entrée du « Salon de l’Auto ». Pour avoir accès à cette exposition,chacun doit payer son entrée via le site web : http://www.007brussels.com

  Laeticia et la Cobra de « Johnny Hallyday – L’Exposition » © « Tempora » © Photo : Fabien Sebo

Au « Palais 2 », « Johnny Hallyday – L’Exposition », est accessible jusqu’au jeudi 15 juinSite web (avec réservations obligatoires, selon créneaux horaires) :http://www.johnnyhallydaylexposition.com

Yves Calbert.

Facebook
Twitter
LinkedIn

About Author