CULTURE-MEDIA

Le média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

6È « BRUSSELS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL » (« BRIFF »), DU 27 JUIN AU 05 JUILLET

È « BRUSSELS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL » (« BRIFF »), DU 27 JUIN AU 05 JUILLET

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » 6È « BRUSSELS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL » (« BRIFF »), DU 27 JUIN AU 05 JUILLET

6È « BRUSSELS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL » (« BRIFF »), DU 27 JUIN AU 05 JUILLET

© « BRIFF »

Projeté en Clôture de la compétition « Un certain Regard« , du 76è « Festival de Cannes », nous découvrirons, en Ouverture du 6è « BRussels Film Festival » (« BRIFF »), un drame romantique, avec Alex Lutz et Karin Viard, présenté , le mardi 27 juin, à 20h, en présence du réalisateurAlex Lutzdans la prestigieuse salle art-déco « Le Grand Eldorado » (130 m2/766 sièges), à l’ « UGC-de Brouckère » :

*** « Une Nuit » (Alex Lutz/Fra./2023/90′)

Une nuit - Alex Lutz, Karin ViardAlex Lutz & Karin Viard, dans « Une Nuit » (Alex Lutz) © Marie-Camille Orlando

Synopsis : « Paris, métro bondé, un soir comme les autres. Une femme bouscule un homme, ils se disputent. Très vite le courant électrique se transforme… en désir brûlant. Les deux inconnus sortent de la rame et font l’amour dans la cabine d’un photomaton. La nuit, désormais, leur appartient. Dans ce Paris, aux rues désertées, aux heures étirées, faudra-t-il se dire au revoir ? … »

« And the winner is … », ce que nous apprendrons, en ce même « Grand Eldorado », le mercredi 05 juillet, à 19h30, les  palmarès  des trois compétitions nous étant alors révélés, les films ayant été départagés par trois Jurys distinctsainsi que par le public.

La salle art-déco « Grand Eldorado », à l’« UGC-de Brouckère » © « BRIFF »

En outre, soulignons l’attribution, par un 4è Jury – composé de  jeunes cinéphiles européens, âgés de 18 à 25 ans – d’un « Prix Jeune Européen », réservé à un film de la compétition « Director’s Week », alors que, pour la seconde année consécutivele renommé « Prix FIPRESCI » (« Fédération Internationale de la PRESse CInématographique ») sera décerné par un panel de journalistes, qui choisira son « coup de coeur » parmi les films présentés dans le cadre des trois compétitions (nationale & internationale, ainsi que la  « Directors’ Week ») de ce 6è « BRIFF », … qui est le seul Festival belge à accueillir ce prestigieux Prix … Enfin, ce qui n’est pas le moins important, les télévisions partenaires (« RTBF » & « Betv ») achèteront les droits de diffusion d’un film de leur choix.

Céline Masset & Pascal Hologne, la co-direction, entourant la présentatrice, Stéphanie Coerten © « BRIFF »

Ensuite, cette 6è édition du « BRIFF » se terminera par la projection de :

*** « Voyage en Italie » (Sophie Letourneur/Fra./2022/91′)

« Voyage en Italie » (Sophie Letourneur)

Synopsis : « Une escapade romantique peut-elle raviver la flamme dans un couple ? Elle a réussi à le convaincre de partir quelques jours sans enfants. Ce sera où il a envie, sauf en Italie. Il y est déjà allé avec toutes ses ‘ex’ … L’Espagne ? Les sentiers de l’Aubrac ? Ce sera finalement la Sicile – car selon lui, ce n’est pas tout à fait l’Italie … »

  • Films projetés en Compétition internationale :

*** « Chevalier noir » (Emad Alleebrahim Dehkordi/Fra.-All.-Iran-Ita./2022/102’/film lauréat, en 2022, de l’ « Etoile d’Or »au 19è  « Festival International du Film de Marrakech », en 2023, du « Grand Prix du Jury »au « Festival Premiers Plans d’Angers » projeté en présence du réalisateur & du producteur)

« Chevalier noir » (Emad Alleebrahim Dehkordi)

Synopsis « Shemroon, au nord de Téhéran. Iman et son petit frère Payar vivent avec leur père. Après le décès de sa mère, Iman cherche un moyen de s’en sortir. Grâce à ses relations avec la jeunesse aisée de la ville, il va monter un ‘business’ pour se faire de l’argent rapidement … »

*** « El Castillo » (Martin Benchimol/Argentine-Fra./2023/78′)

El Castillo

« El Castillo » (Martin Benchimol)

Synopsis : « Après avoir travaillé toute sa vie comme femme de ménage, Justina hérite de son ancien employeur d’un immense manoir au beau milieu de la campagne argentine. La seule condition est qu’elle ne la vende jamais. Dans ce conte moderne, Justina et sa fille devront affronter des difficultés pour tenir leur promesse … »

*** « La Maternal (Pilar Palomero/Esp./2022/120′)

La maternal

« La Maternal » (Pilar Palomero)

Synopsis : « Carla, 14 ans, est une adolescente sauvage et rebelle. Elle vit dans un restaurant modeste situé en périphérie de la ville avec sa mère, jeune et célibataire, sèche les cours et passe du temps avec son ami Efraín. Lorsqu’une assistante sociale se rend compte que Carla est enceinte de cinq mois, elle est emmenée à ‘La Maternal’un centre pour mères adolescentes, afin de vivre avec d’autres jeunes femmes se trouvant dans la même situation qu’elle. Avec leurs bébés, elles vont apprendre à faire face à cette nouvelle vie d’adulte pour laquelle elles n’ont pas eu le temps de se préparer … »

*** « Limbo » (Ivan Sen/Australie/2023/108′)

A black and white photo of a white man with glasses and a beard in a car, looking at his female Indigenous passenger.

« Limbo » (Ivan Sen)

Synopsis « Le détective, Travis Hurley, arrive dans une petite ville de l’arrière-pays australien pour enquêter sur l’homicide non résolu d’une femme aborigène, vieux de vingt ans … »

*** « Absence » (Lang Wu/Chine/2023/102′)

« Absence » (Lang Wu)

Synopsis : « Sur le chemin du retour vers Ying Ge Hai, deux anciens amoureux restent discrets sur leur vie respective et restreignent tacitement tout au présent … »

*** « Anatomie d’une Chute » (Justine Triet/Fra./2023/150’/film lauréat, en 2023, de la « Palme d’Or » & de la « Palme Dog » (pour Messidu 76è « Festival de Cannes »)

« Anatomie d'une chute », de Justine Triet.

« Anatomie d’une Chute » ( Justine Triet) © « Les Films Pelleas »/« Les Films de Pierre »

Synopsis : « Daniel, 11 ans, est un garçon malvoyant. Alors qu’il revient d’une promenade avec son chien-guide, il aperçoit le corps de son père, immobile dans la neige. Tout semble indiquer qu’il soit tombé de la fenêtre du grenier, cette chute ayant entraîné sa mort. Accident ? Suicide ? … »

TOPSHOT - French director Justine Triet celebrates on stage next to US actress Jane Fonda after she won the Palme d'Or for the film "Anatomie d'une Chute" (Anatomy of a Fall) during the closing ceremony of the 76th edition of the Cannes Film Festival in Cannes, southern France, on May 27, 2023. (Photo by Valery HACHE / AFP)

Justine Triet, à Cannes, avec Jane Fonda © Photo : Valery Hache/« AFP »

*** « Les Filles d’Olfa » (Kaouther Ben Hania/Fra.-TunisieAll./2023/107′)

Critique : Les Filles d’Olfa

« Les Filles d’Olfa » (Kaouther Ben Hania)

Synopsis : « Olfa, une Tunisienne, est mère de quatre filles. Un jour, ses deux filles aînées disparaissent. Pour combler le vide laissé, la réalisatrice Kaouther Ben Hania invite des actrices professionnelles dans ce qui devait être initialement un documentaire et fait découvrir au spectateur l’histoire de la vie d’Olfa et de ses filles … »

*** « Ama Gloria » (Marie Amachoukeli/Fra./2023/84’/V.O. en français et en créole capverdien/ce film fut projeté, en 2023, en  Ouverture de la « Quinzaine des Réalisateurs »au « Festival de Cannes »)

Ama Gloria de Marie Amachoukeli l l'actualité du cinéma

« Ama Gloria » (Marie Amachoukeli)

Synopsis « Cléo a tout juste six ans. Elle aime follement Gloria, sa nounou qui l’élève depuis sa naissance. Mais Gloria doit retourner d’urgence au Cap-Vert, auprès de ses enfants. Avant son départ, Cléo lui demande de tenir une promesse: la revoir au plus vite. Gloria l’invite à venir dans sa famille et sur son île, passer un dernier été ensemble … »

  • Films projetés en Compétition « Directors’ Week » :

Sélectionnées par des cinéastes de l’ « ARRF » (« Association des Réalisateurs et Réalisatrices Francophones »), les six œuvres européennes qui concourent dans cette catégorie ont au moins deux points communs : celui d’offrir une vision inédite et différente de la société contemporaine. Et celui de jeter un œil averti sur les changements qui bousculent les habitudes de vie des héros qu’elles soutiennent. A l’instar de Mira (« Woman On The Roof »), Julia (« 21 Paraiso ») ou encore de« Kristina »trois héroïnes aux parcours bien écharpés.

*** « 21 Paraíso » (Néstor Ruiz Medina/Esp./2022/97’/en présence du réalisateur et de l’actrice Maria Lazáno)

« 21 Paraíso » (Néstor Ruiz Medina)

Synopsis : « Vingt-et-un moments ont troublé le paradis d’un couple dévoué au porno amateur … »

*** « Kristina » (Nikola Spasic/Serbie/2022/90’/en présence du réalisateur)

Kristina

« Kristina » (Nikola Spasic)

Synopsis « Fiction sur une travailleuse du sexe transgenre … »

*** « Mummola » (« Family Time »/Tia Kouvo/Fin./2023/116’/en présence de la réalisatrice)

« Mummola » (« Family Tim»/Tia Kouvo) © Photo : Sami Kuokkanen/« Aamu Film Company »

Synopsis : « Une famille se réunit pour les fêtes de fin d’année, mais tout commence très vite à se désagréger. Comme chaque année, deux sœurs, Susanna et Helena, vont chez leurs parents avec leurs familles. Après Noël, tout le monde se sépare et retourne à son quotidien. Avec ce film poignant à l’humour mordant, Tia Kouvo se penche sur une question qui nous concerne tous : sommes-nous destinés à rester coincés dans les mêmes schémas ou pouvons-nous changer pour finalement devenir une famille heureuse ? … »

*** « 100 Seasons » (Giovanni Bucchieri/Fin.-Suè./2023/104’/en présence du réalisateur)

« 100 Seasons » (Giovanni Bucchieri)

Synopsis : « Inspiré par les journaux vidéo de son premier amour, qu’il a filmés il y a environ 30 ans, le réalisateur Giovanni Bucchieri déploie une histoire d’amour émotionnelle mettant en scène deux artistes et âmes-soeurs. Leur relation est mise à l’épreuve par des troubles bipolaires, l’ambition dans la vie et le désir d’être acceptés. « 100 Seasons » offre un mélange coloré de passion, de tendresse et de romance. Un film inspirant et sincère sur les rêves, l’échec et l’amour qui ne meurt jamais … »

*** « Kobieta na Dachu » (« Woman on the Roof »/Anna Jadowska/Pol.-Fra.-Suè./2022/89’/en présence de la réalisatrice)

Kadr z filmu "Kobieta na dachu" w reżyserii Anny Jadowskiej, 2022. Na zdjęciu: Dorota Pomykała, fot. Kino Świat

« Kobieta na Dachu » (« Woman on the Roof »/Anna Jadowska)

Synopsis : « Résignée, Mirka (60) subit son quotidien. Pourtant un matin de juillet, quelque chose change. Après s’être levée tôt, avoir étendu le linge et acheté de la nourriture pour ses poissons exotiques, elle tente de braquer une banque avec son couteau de cuisine. Son geste désespéré échoue mais l’oblige à reconsidérer sa vie … »

*** « Paradise » (Alexander Abaturov/Fra.-Sui./2022/95’/film ayant obtenu, en 2023, le « Prix de la meilleure Cinématographie », au « Festival international du film documentaire d’Amsterdam« /projeté en présence du réalisateur)

Critique : Paradise

« Paradise » (Alexander Abaturov)

Synopsis : « Le nord-est de la Sibérie est en feu. Le gouvernement les ayant abandonnés à leur sort, les habitants de Shologon doivent se mobiliser pour combattre le Dragon … »

*** « Caiti Blues » ( Justine Harbonnier/Fra.-Canada/2023/84’/en présence de la réalisatrice)

Caiti Blues

« Caiti Blues » ( Justine Harbonnier)

Synopsis : « Caiti Lord a une voix magnifique qu’elle compte bien utiliser pour faire autre chose que vendre des cherry cocktails. Tandis que la folie s’empare des États-Unis, dans l’absurdité la plus inquiétante, Caiti éprouve un sentiment d’asphyxie grandissant. Alors, Caiti chante. Un blues … »

Alors que 15 paysdes 5 continents (AllemagneArgentineAustralieCanadaChine, Espagne, Finlande, France, Iran, Italie, Pologne, Serbie, SuèdeSuisse & Tunisie), seront les producteurs ou coproducteurs des films, présentés au sein de ces deux compétitionsune  Compétition nationale de longs-métrages est également programmée, nous présentant dix films, dont, pour sa Soirée d’Ouverture – en avant-premièrele mercredi 28 juin, à 19h, au « Palace », & à 19h30, à l’ « UGC-De Brouckère » -, le film :

*** « Le Syndrome des Amours passées » (Raphaël Balboni Ann Sirot/Be.-Fra./2022/92’/film projeté en présence de son duo de réalisateur-réalisatrice, ainsi que de deux de ses acteurs.rices, Lucie Debay Lazare Gousseau)

« Le Syndrome des Amours passées » (Raphaël Balboni & Ann Sirot)

Synopsis : « Rémy et Sandra n’arrivent pas à avoir d’enfant car ils sont atteints du ‘Syndrome des Amours Passées’. Pour guérir, il n’y a qu’une seule solution : il doivent recoucher une fois avec tou.te.s leurs ‘ex’ … »

Ann Sirot & Raphaël Balboni (« Le Syndrome des Amours passées »)

Ce film étant le second long-métrage de Raphaël Balboni Ann Sirot, soulignons que leur premier long-métrage – « Une Vie démente »  (Bel./2020/87′) – a remporté, en 2022, 7 « Magritte du Cinéma », à Bruxelles, &, en 2021, 3 « Chistera »au « FIFSJDL » (« Festival International du Film de Saint-Jean De Luz »).

Hors compétitionen collaboration avec le « Festival international du Film de Göteborg » et avec le soutien de la Région de Göteborgune section « De la Suède à l’Espagne », nous est proposée, au « Palais des Beaux-Arts » (« Bozar »), célébrant les pays sortant et entrant comme présidents du Conseil de l’ Union européenne :

*** « Charter » (Amanda Kernel/Suè.-Dan.-Nor./2020/94′)

« Charter » (Amanda Kernel)

Synopsis : « Alice n’a pas vu ses deux enfants depuis des mois. Dans le nord de la Suède, après un divorce récent et difficile, son ex-mari l’empêche de les voir en attendant le verdict final sur la garde des enfants. Lorsque son fils l’appelle au milieu de la nuit en pleurant à chaudes larmes, Alice passe à l’action. Elle prend le train de nuit vers le nord et, dans une dernière tentative désespérée pour les convaincre, enlève les enfants et embarque illégalement avec eux sur un vol charter vers les îles Canaries … »

*** « En los Margenes » (Juan Diego Botto/Esp.-Bel./2022/105’/avec Penelope Cruzfilm projeté en présence de son réalisateur)

« En los Margenes » (Juan Diego Botto)

*** « Excess will save us » (Morgane Dziurla-Petit/Suè./2022/100’/film projeté en présence de sa réalisatrice)

Synopsis « Pour Rafa, avocat aux fortes convictions sociales, la journée s’annonce compliquée. Il a jusqu’à minuit pour retrouver la mère d’une fillette laissée seule dans un logement insalubre. À défaut, la police placera la petite en foyer. Dans sa course contre la montre, Rafa croise la route d’Azucena, une femme injustement menacée d’expulsion qui, pour s’en sortir, tente de provoquer une révolte citoyenne … »

« Excess will save us » (Morgane Dziurla-Petit)

Synopsis : « Une jeune réalisatrice retourne dans son village natal, un hameau du nord de la France, pour enquêter sur une étrange histoire de menace terroriste. Elle commence par les membres de sa propre famille, et n’a pas besoin d’aller chercher beaucoup plus loin. Ce qui s’avère finalement être le fruit d’un malentendu montre surtout comment les nouvelles alarmistes et les machinations politiques citadines peuvent mener une vie propre, au fin fond de l’arrière-pays … »

*** « Psykos I Stockholm » (Maria Bäck/Esp.-Bel./2020/100′)

« Psykos I Stockholm » (Maria Bäck)

Synopsis : « Une mère et sa fille se rendent à Stockholm pour fêter les quatorze ans de cette dernière. Dans le train, la mère commence à se comporter de manière étrange et la fille soupçonne l’arrivée d’un nouvel épisode psychotique. Malgré les symptômes, elles tentent de poursuivre leurs vacances comme prévu. Lorsque l’état de la mère s’aggrave, la fille se retrouve livrée à elle-même pour explorer Stockholm pendant quelques jours et nuits magiques en solitaire … »

Parmi les séances spéciales, notons encore la projectionle mercredi 28 juin, à 15h, à l’ « UGC-DE Brouckère » – en « Version Audio Sous-Titrée »accessible aux personnes gênées par la lecture de sous-titres – de :

*** « Drunk » (Thomas Vinterberg/Dan./2020/117’/film lauréat, entre autres, en 2021, de l’ « Oscar du meilleur Film international »  du « César du meilleur Film étranger » & du « BAFTA du meilleur Film en Langue étrangère », ainsi qu’en 2020, de 4 « Prix du Cinéma européen »)

« Drunk » (Thomas Vinterberg)

Synopsis : « Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure ! Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle … »

Dans la section « Once upon a Time »Sergio Leone (1929-1989) bénéficiera, aussi, le vendredi 30 juin, à 21h15, au « Ciné Galeries », de la programmation de son film :

*** « Et pour quelques Dollars de plus » (Ita./1964/100’/avec Clint Eastwood)

« Et pour quelques Dollars de plus » (Sergio Leone)

Synopsis : « Deux bandes rivales, les Baxter, trafiquants d’armes, et les Rojo, qui font de la contrebande d’alcool, se disputent la suprématie et la domination de la ville de San Miguel, au sud de la frontière américano-mexicaine. Un étranger, vêtu d’un poncho, arrive à dos de mulet dans cette petite ville et s’immisce entre les deux bandes. Proposant d’abord ses services aux Rojo, l’étranger va très vite tirer profit des deux camps à la fois, à la grande joie du fabricant de cercueils Piripero …« 

Défenseur d’une « Green Planet », le « BRIFF » présente deux films dans cette section éponyme, dont, en avant-première belgeà l’ « UGC-De Brouckère »le mardi 05 Juillet, à 20h45, la fiction :

*** « Les Algues vertes » (Pierre Jolivet/Fra./2023/107’/film projeté en présence de son réalisateur)

« Les Algues vertes » (Pierre Jolivet)

Synopsis : « À la suite de morts suspectes, Inès Léraud, jeune journaliste, décide de s’installer en Bretagne pour enquêter sur le phénomène des algues vertes. À travers ses rencontres, elle découvre la fabrique du silence qui entoure ce désastre écologique et social. Face aux pressions, parviendra-t-elle à faire triompher la vérité ? … »

Comme habituellement les familles ne seront pas oubliées, en collaboration avec le « Festival International du Film de La Rochelle », nous assisterons, à l’ « UGC-De Brouckère »à la projectionen version audiodécrite (à l’attention des personnes malvoyantes), le mercredi 28 juin, à 17h15, & le mercredi 05 juillet, à 15hen version classique, de :

*** « Les Démons d’Argile » (Nuno Beato/animation recommandée dès 6 ans/Por./2022/84′)

« Les Démons d’Argile » (Nuno Beato)

Synopsis : « Rosa est une femme d’affaires accomplie. La mort soudaine de son grand-père qui l’a élevée la ramène dans la maison où elle a grandi. Grâce à une série de lettres et d’indices, elle découvre que son grand- père lui a légué une importante tâche à accomplir. Tandis qu’elle corrige les erreurs passées de celui-ci, elle parvient à s’apaiser … »

Des courts-métrages seront, également, au programme, avec « La Belge Collection » (92′) et ses 4 courts belgesréalisés par Théo DegenGuillaume KerbuschAnne-Lise MorinLaura Petrone & Jessica Woodworth, ainsi que deux séances (total : 13 films/132′de films d’étudiant.e.s de la dernière année (en 2023), option cinéma, de la « HELB » (« Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine »). 

Enfin, n’oublions pas les projections gratuites« à ciel ouvert »au sein du« Village BRIFF »sur la place De Brouckère deux anciens films (« Beetlejuice » {Tim Burton/USA/1988/92′} & « Ghostbusters » {Ivan Reitman/USA/1984/}, ainsi que 12 épisodes (de 25′ à 30′ par épisode) de la série télévisuelle « Baraki » (créée par Fred De Loof, Peter Ninane & Julien Vargas).

… Mais le « BRIFF » ne se limite pas à de simples projections de filmssouvent relevées de la présence de leurs réalisatrices ou  réalisateurs, puisque différents types de rencontres sont également prévues :

** pour les jeunesgratuitementateliers de critiques de films, dès 15 ans, d’une part, et de réalisation, dès 10 ans, d’autres part.  Renseignements et inscriptions : youth@briff.be.

** pour tousau « Ciné Galeries », le lundi 03 juillet, à 10h, en anglaisune « masterclass », donnée, extraits de films à l’appui, par le compositeur de musique de film français, d’origine russe et ukrainienne, Evgueni Galperine (°Tcheliabinsk/URSS/1974), qui nous  offrira un retour d’expérience sur un ensemble de questions cruciales : le cinéma d’auteur et les maintes possibilités qu’offre ce genre, la composition en amont des projetsle rôle de la musique à l’écranla création musicale pour le cinéma et les séries télévisuelles, l’impact des réalisateur·ice·s & producteur·ice·s sur le processus créatif, …

Evgueni Galperine, compositeur français d'origine russe et ukrainienne, le 7 octobre à Paris.

Evgueni Galperine © Photo : Cyril Entzmann/ »Journal du Dimanche »

** pour tousau « Palace »le jeudi 29 juin, à 18h30, invité à présenter son dernier film« Passages », le réalisateur américain Ira Sachs Memphis/1965), domicilié à Quito, reviendra sur sa carrière, lui qui obtint différents Prix, dont, en 2016, le « Grand Prix », au  « Deauville American Film Festival »pour « Little Men » ; en 2012, le « Teddy Award », à la « Berlinale »pour « Keep the Lights On » ; &, en 2005, du « Grand Prix du Jury », au « Sundance Film Festival », à Park City & Salt Lake Citypour « Forty Shades of Blue »Lauréat, en 2013, aux Etats-Unisde la « Bourse Guggenheim », il est le fondateur-directeur de « Queer Art » une association de soutien aux artistes LGBTQ+dans les domaines des arts visuelsdu cinéma,

** pour tousau « Palace »le jeudi 29 juin, à 18h30, invité à présenter son dernier film« Passages », le réalisateur américain Ira Sachs Memphis/1965), domicilié à Quito, reviendra sur sa carrière, lui qui obtint différents Prix, dont, en 2016, le « Grand Prix », au  « Deauville American Film Festival »pour « Little Men » ; en 2012, le « Teddy Award », à la « Berlinale »pour « Keep the Lights On » ; &, en 2005, du « Grand Prix du Jury », au « Sundance Film Festival », à Park City & Salt Lake Citypour « Forty Shades of Blue »Lauréat, en 2013, aux Etats-Unisde la « Bourse Guggenheim », il est le fondateur-directeur de« Queer Art » une association de soutien aux artistes LGBTQ+dans les domaines des arts visuelsdu cinéma, de la littérature du spectacle vivant.

Ira Sachs © Photo : Henny Garfunkel/ »Filmmaker »

** pour les débutant.e.s & confirmé.e.s, le vendredi 30 juinprogrammation d’une journée des scénaristesavec table ronde  (infos : industry@briff.be) &« speed dating ».

** réservé aux professionnelsnous aurons, notamment, les mercredi 28 & jeudi 29 juin, le « Brussels Co-Production Market »  le jeudi 29 juin, une rencontre avec Philine Janssensconcernant une nouvelle profession sur les plateaux, assurant la coordination d’intimité sur les tournages ; du jeudi 29 juin jusqu’au lundi 03 juilletune session de « pitch » ; sans oublier, le mardi 04 juillet, un atelier :« Music better call an Expert »Informations : industry@briff.be.

L’accueillant « Village », sur la place de Brouckère © « BRIFF »

Le « BRIFF » 2023 nous offrira l’occasion de rencontrer nombre d’acteurs.trices et réalisateurs.trices talentueux.sestel.le.s Fanny Ardant Claudia CardinaleEmilie DequenneGérard DepardieuCatherine FrotCosta Gavras (Konstantínos Gavrás), Bouli Lanners, …, les projections étant programmées à « Bozar »au « Ciné Galeries »au « Palace »à l’ « UGC-De Brouckère », ainsi qu’au sein du  « Village »le chapiteau du « BRIFF »sis sur la place de Brouckère, où les Festivaliers sont attendus par Céline Masset & Pascal Holognedirectrice & directeur de cet important Festival bruxellois.

France Belgique Culture | Ambassade de France en Belgique | BRIFF 2023

© « BRIFF »

Prix par séance (à l’exception des Soirées d’Ouverture et de Clôture): 9€Prix pour les Soirées d’Ouverture et de Clôture (incluant un verre de l’amitié) : 12€Prix d’un Pass (incluant un catalogue, mais pas l’accès aux Soirées d’Ouverture et de Clôture) : 45€Prix d’un Super Pass (incluant un catalogue et l’accès aux Soirées d’Ouverture et de Clôture) : 60€Achats en ligne : https://ticket.be/.  Contacts : ticket@briff.be & 02/248.08.72. Site web : https://briff.be/.

Yves Calbert

About Author