CULTURE-MEDIA

Le média de la Culture en Belgique et dans le Nord de la France

17È « EPICURIALES », À LIÈGE, DU 25 AU 29 MAI

17È « EPICURIALES », À LIÈGE, DU 25 AU 29 MAI

Accueil » Home-CULTURE-MEDIA » 17È « EPICURIALES », À LIÈGE, DU 25 AU 29 MAI

17È « EPICURIALES », À LIÈGE, DU 25 AU 29 MAI

© « Epicuriales » 

Pour la 17è année, la bien connue balade gastronomique liégeoise, « Les Epicuriales », prendra place dans le cadre de l’accueillant Parc de la Boveriedu jeudi 25 au lundi de Pentecôte 29 mai (chaque jour jusqu’à 01h du matin, sauf le lundi de Pentecôte, jusqu’à minuit ; dès 18h, le jeudi, dès midi les autres jours), offrant à chacun la possibilité de goûter, en petites portions, mais à des prix abordablesdes mets préparés par des chefs réputés, voire étoilés.

NCPhoto-459

Une fête de la gastronomie concoctée par de nombreux Chefs © « Epicuriales »

L’occasion, par exemple, de profiter d’une « caïperinha » brésilienne et de « tapas » espagnols, à l’apéritif, de goûter une entrée grecque, de profiter d’un  plat italien ou syrien, de se régaler d’un dessert français, voire d’un choix de fromages wallonsen se promenant d’une tente blanche à une autre, le but n’étant pas de prendre un déjeuner ou un dîner complet sous le même toit. Apprenons donc à moduler notre faim et partons à découverte de différentes saveursespagnolesfrançaisesgrecques, italiennessyriennes & belges, qui nous seront proposées par des restaurants ou traiteurs de Liège ou de sa région.

Les Epicuriales 2015 de Liege. Le plus grand restaurant a ciel ouvert

La cuisine à 4 mains sous la « Tente des Chefs » © « Epicuriales »/2015

Trois Chefs, pour un dîner à 6 mains © « Epicuriales »

Une exception à ce qui précède, les déjeuners (sauf le jeudi) et dînersqui se déroulerontde l’apéritif au cafésous la double (N° 16 & 17) « Tente des Chefs », dans laquelle, en 5 jours, 23 Chefs se succéderont, à raison de deux (quatre mains), pour les 4 déjeuners, et de trois (six mains), pour les 5 dîners.

© « Epicuriales »

© « Epicuriales »

Au programme de la « Tente des Chefs », pour nous proposer des menus de prestige, face au Musée :

Jeudi 25 : Dîner à 6 mains, avec les Chefs Vincent Lengelé (« De la Campagne à l’Assiette »), Mathieu Lesenne (« L’Aubergine ») & François Tonglet.

© « Epicuriales »

© « Epicuriales »

Vendredi 26 Déjeuner à 4 mains, avec Luc Delvaux (traiteur & chef à domicile) & Yann Stroobant (« Cabale »). Dîner à 6 mains, avec Anaïs Marchettini (« Lauriers »), John Tibolla & Peter Van Rooij (« Vanille »).

© « Epicuriales »

© « Epicuriales »

Samedi 27 : Déjeuner à 4 mains, avec Simon Poletto (« Caudalie ») & Olivier Tucki (« Hostellerie Lafarque »). Dîner à 6 mains, avec Michel Germeau, Mehdi Kebboul (Chef Invité d’Honneur, en 2022) & Antoine Guilmot (« Nowa »).

© « Epicuriales »

© « Epicuriales »

Dimanche 28 : Déjeuner à 4 mains, avec Simon Bouille (« Carpe Diem ») & Thomas Mordant (« Concordia »). Dîner à 6 mains, avec Olivier Massart  (« Ô de Vie »), Fabrice Miserotti & Maxime Zimmer (« Un Max de Goût » ).

© « Epicuriales »

Lundi 29 : Déjeuner à 4 mains, avec Jonathan Boseret (« Chez Nono ») & Elias Seggaï (« Taverne de Trooz ») . Dîner à 6 mains, avec Yannick Bougnet (« Cuisine de Yannick »), Sébastien Lambert (« Moriane ») & André Le Letty (« Bistro du Maquis »/Paris/Chef Invité d’Honneur, en 2019).

Mehdi Kebboul, candidat Top Chef 2012

Mehdi Kebboul, Chef Invité d’Honneur/2022

Voici, pour nous tous, l’opportunité idéale de découvrir de grands Chefs, comme Mehdi Kebboul, Chef Invité d’Honneur, en 2022, féru d’histoire de la gastronomie française et adepte d’une cuisine franche et colorée, André Le LettyChef Invité d’Honneur, en 2019, et patron du « Bistro du Maquis »sis au pied de la Butte de Montmartre, à Paris, ou encore Peter Van Rooij, animant le « Vanille », à EisdenMaasmechelendans le Limbourg.

André Le Letty, Chef Invité d’Honneur/2019 © « Bistro du Maquis »/Paris

Comme l’an dernier, Sophie Brissaudcélèbre chroniqueuse gastronomiqueautrice culinaire et ancienne Invitée d’Honneur, en relais avec Cyrille Prestianni, se fera un plaisir de présenter et animer les repas de la « Tente des Chefs ».

Sophie Brissaud, présentatrice & animatrice dans la « Tente des Chefs »

Les réservations pour tous ces grands moments d’émotion gastronomiqueà 4 ou 5 services (55 €par déjeuner, à midi, & 70 €, par dîner, à 19h30) se font via le site web http://www.epicuriales.be ou vi &a le site web de « BookTable », partenaire des « Epicuriales » : https://booktable.app/les-epicuriales/.

En soirée, sous la tente des chefs © « Epicuriales »

Liste des restaurants (ou traiteursqui seront représentés dans le « Parc de La Boverie »leurs Chefs espérant nous revoir, ensuite, dans leurs établissements de Liège et de sa région :

** « Ristorant di Valentino » (tente-pagode N° 2)

© « Ristorant di Valentino »

** « Domaine de Bernalmint » « Pink Brasserie » (N°3)

** « Aux Saveurs de Damas » (N° 4)

« Aux Saveurs de Damas »

** « Cosi Com’è » (N° 5)

** « Comptoir des Mers » (N° 6)

© « Comptoir des Mers »

** « Storia » « Artusi De Miceli » (N° 7)

** « Glacier Giu » (N° 8)

** « Le Petit Tasso » & « Oengoea » (N° 9)

« Le Petit Tasso »

** « Le Canotier » & « L’Ecailler » (N° 10)

** « La Boutique Concept » (N° 11)

** « Casa Paco » (N° 13)

Ambiance espagnole © « Epicuriales »

** « Moment of Saga » (N° 14)

** « Café Brasil » « Sobrio » (N° 15)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est noel_liege_6_brazil_signe_v.jpg

Une délicieuse « Caïperinha » brésilienne ⓒ « Café Brazil » ⓒ Ph. : Sarah Crew/« The Bulletin »

** « Un Dîner entre Amis » (N° 18)

** « Terra Terrae » (N° 19)

Comme l’an dernier, notons une mise à l’honneur : la viande wallonne, présentée par la « Fédération belge de la Viande » et la Région wallonne, avec le soutien de l’ « APAQW » (« Agence Wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité »), soucieux de mettre à l’honneur les éleveurs wallons, ainsi que la qualité et la  diversité de la viande produite en Wallonie.

épicuriales

Pour les amateurs de bonne viande ⓒ « Epicuriales »

Une tente-pagode spécifique, celle du « Bistro n’Home » animée par le Chef Olivier Dniprowskijspécialiste de la cuisson parfaite de la viande, proposera une carte qui mettra la viande wallonne à l’honneur, tandis que sur les cartes des autres restaurateurs, la présence de viande wallonne sur leurs menus sera soulignée par un petit logo adapté « Viande de chez Nous » … Mais rassurons ceux d’entre-nous qui sont végétariens, divers plats sont proposés à leur attention, par les différents restaurants !

Aux pieds du « Musée La Boverie », les tentes-pagodes © « Epicuriales »

Evoquant la gastronomie, nous pensons à l’ « Art de la Table »ce qui s’illustre très bien au sein du « Musée La Boverie »au pied duquel les 19 tentes-pagodes, deux de plus qu’en 2022, sont dressées.

Chaleureuse ambiance gastronomique devant le « Musée La Boverie » © « Epicuriales »

Aussi, une collaboration avec ce Musée s’imposaitChaque restaurateur est invité à parrainer une œuvre sélectionnée par ce « Musée La Boverie », laissant parler ses sens et associant ce tableau à l’un de mets de sa carte.

L’art traduit des émotionscelles de l’artiste et celles du visiteur d’un Musée ou d’une GalerieComment ces émotions peuvent-elles être interprétées par des Chefs et exprimées dans leur cuisine ? C’est le pari des « Epicuriales »dont l’ambition est de réunir Art & Gastronomieau sein du concept « Un mets, un tableau », qui marie les goûts et les couleurs, qui propose aux visiteurs d’admirer des plats et de déguster des tableaux !

« Gibier mort » (Jan Weenix/1715) © « Musée La Boverie »

Chaque personne dégustant cette « recette picturale » pourra découvrir librement l’accrochage spécifique aux « Epicuriales »en libre accès à l’entrée du  « Musée La Boverie », et pourra, également, sur présentation du bracelet des « Epicuriales » (chaque bracelet étant valable pour une familleparcourir librement la galerie de la Collection permanente de la Ville de Liège.

« Nature morte » (Pieter III Claesz/17è siècle) © « Musée La Boverie »

A l’inverse, au sein de ce prestigieux Musée, les toiles parrainées renverront le visiteur vers le restaurateur inspiré par celles-ci, via une signalisation adaptée, qui nous invitera à une balade gastronomique dans le « Parc de La Boverie »Les « Epicuriales » ouvrant à midi (sauf le jeudi, à 18h), pourquoi ne pas profiter de la fin de matinée, ce Musée ouvrant dès 10h, pour découvrir ces toiles de l’ « Art de la Table »voire la galerie de la Collection permanente de la Ville de Liège.

« De quoi collationner » (René-Louis Chrétien/vers 1900) © « Musée La Boverie »

Les plats concernés seront clairement identifiés sur la carte de chaque restaurateur, ainsi que sur l’affichage figurant à l’entrée de leur tente-pagode et dans le guide du visiteur.

« Un mets, un tableau » : une intéressante synergie entre les « Epicuriales » et le « Musée de la Boverie ».

« Pin à La Fossette » (Théodore Van Ryssekberghe/1919) © « Musée La Boverie »

A noter qu’une exposition temporaire« Private Views » nous attend jusqu’au dimanche 13 août, à 18h, du mardi au dimanche, de 10h à 18h. Prix d’entrée : 12€ (prix réduits, de 1€25 à 9€ / 0€, pour les moins de 12 ans). Contacts : info@laboverie.com & 04/238.55.01Site web http://www.laboverie.com.

épicuriales

Foie gras & Asperges ⓒ « Epicuriales »

Importante nouveauté aux « Epicuriales » : « dorénavant, les ‘Epicuriales’ optent pour le « Cashless system », pour le bracelet de paiement électronique pour le visiteur. Un système sécurisé, pratique, rapide ! » écrivent les co-organisateurs, l’asbl « Enjeu », également co-organisatriceà Liègedu célèbre « Village de Noël ».

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est epi7.jpg

Tout l’Art de la Table ⓒ « Epicuriales »

Ils poursuivent : « En pratique, le visiteur recevra un bracelet ‘Epicuriales’ de paiement électronique, à retirer librement à l’une des caisses de l’événement, qui lui permettra de régler aisément toutes ses consommations sur l’événement. Le visiteur devra bien sûr activer son bracelet en le chargeant d’un premier montant de son choix (01 € l’activation). Pour charger (ou recharger) son bracelet, le visiteur aura le choix entre les trois moyens suivants :

  • en cash, auprès de l’une des trois caisses de l’événement ;
  • par carte bancaireauprès de l’une des six bornes de chargement ;
  • par le système ‘Payconiq’, en scannant le ‘QR Code’ de son bracelet directement sur son
    téléphone portable (dans ce cas, il ne devra même plus se déplacer aux caisses !).

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est epi_29_desserts_rouges_chefs_oui.jpg

© « Epicuriales »

Il est donc conseillé aux visiteurs qui souhaitent bénéficier de cette facilité de bien veiller à charger l’application ‘Payconiq’ avant leur visite ! Certaines  applications bancaires (‘ING’‘CBC’ & ‘Belfius’) permettent également ce service … Il est à noter que le visiteur pourra se faire rembourser le solde présent sur sa carte, durant les deux semaines suivant l’événement, pour des montants minimaux de 05 € (moins des frais de remboursement de 01 €). » 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est epi_4_desserts_chefs.jpg

© « Epicuriales »

Ainsi donc, une page se tournepour les fidèles des « Epicuriales », les jetons de l’ancienne monnaie, répondant au nom d’ « épis »disparaissentcédant la place au « Cashless System » !

© « Epicuriales »

Puisse cette facilité éléctronique nous encourager encore davantage de (re)découvrir les « Epicuriales »qui, cette année, seront inaugurées le jeudi 25 mai, à 18h, dans la « Tente des Chefs », à l’occasion d’une réception, en présence des autorités de la Ville de Liège, de restaurateurs du pays de Liège et des  membres du Comité organisateur, cet événement étant relevé par une dégustation des meilleurs fromages wallonsofferts par le « Comité de Soutien des Fromages de Wallonie »en collaboration avec l’ « APAQW » (« Agence pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité Walonne »).

© « Epicuriales »

Depuis leur déplacement dans le « Parc de La Boverie », les « Epicuriales » sont en croissance, attirant un public de plus en plus nombreux. Ainsi, en 2022, après deux années d’abstinencedues à la crise sanitaire, le record de participation a même été dépassé de 11% ! En 2023, dix-huit restaurateurs ou  traiteurs seront présentsquatre de plus que l’année dernière.

Par ailleurs, les organisateurs insistent sur les recommandations qu’ils font à ces Chefs :

  • favoriser les produits de saisonlocaux et/ou bio et éviter les aliments issus d’espèces menacées
  • proposer une offre variée de plats, y compris végétariens
  • refuser le suremballage et éviter les contenants à usage unique
  • utiliser des serviettes en papier recyclé
  • trier leurs déchetsen utilisant les divers conteneurs fournis par l’organisation

A nous tous, restaurateursvisiteurs et organisateurs, d’oeuvrer ensemble en ce sens et de faire preuve de raison pour diminuer, tant que possible notre impact sur le site du « Parc de la Boverie ».

Pierre Luthers/ »Enjeu », co-organisateur © « Epicuriales »

Ces renommées « Epicuriales » nous sont proposées sous la présidence d’honneur du bourgmestre Willy Demeyer et la présidence des échevins Jean-Pierre Hupkens et Mehmet Aydogdu, les « Epicuriales » sont organisées, depuis 19 ans, par « Carmel Design » (Robert & Antoine Olbrechts) & par l’asbl  « Enjeu » (Pierre Luthers sa sympathique équipe), avec le précieux concours d’un comité composé, cette année, du chroniqueur gastronomique Guy Delville du consultant Michel Cloes, du Consul honoraire de France, de Jacques Lilien (« GREOVA » {« Groupement Régional Économique Ourthe-Vesdre »}),  de Guillaume Troupin (« Welcome Food Professional ») et de Didier Ruffato (« Polymat »).

Ambiance Cosi © « Epicuriales »

Soulignons que tout achat de nourriture ou de boissons se fait via le bracelet « cashless » des « Epicuriales », à retirer aux caisses de l’événement.  Chargement du bracelet aux trois caissesaux sic bornes de chargement (cartes bancaires) ou via l’application ‘Payconiq’, sur nos téléphones portables. Dans les tentes-pagodes : règlement à la commande,  exclusivement en euros, avec le bracelet des « Epicuriales ».

© « Epicuriales »

N’hésitons pas de nous rendre sur le site web, particulièrement complet, des « Epicuriales », avec la présentation des différents restaurantsde la « Table des Chefs », … et même quelques bonnes recettes de Chefs réputés, telle celle-ci, pour nous mettre l’eau à la bouche, de Raphaël Miceli du « Cosi Com’è » :  « Sole farcie aux Scampis », avec des légumes confits à l’huile d’olive et du Jus de scampis, infusé au basilic. Bon appétit !

© « Epicuriales »

Ouverture : du jeudi 25 au lundi 29 juin, le jeudi, de 18h à 24h, du vendredi au dimanche, de 12h à 24h, du lundi, à 12h au mardi à 01h du matin. Entrée sur le site (incluant un guide du visiteur et une carte du lieu) : librePossibilités d’Accès : pédestre, au départ de la gare des « Guillemins », via la passerelle « La belle Liégeoise » ; du centre de Liège, par la Meuse, grâce à la « Navette fluviale » ; en voitures, avec la disponibilité du « Parking de la Médiacité »  (échanger votre ticket d’entrée au parking, contre un ticket journalierau prix de 6 €aux caisses des « Epicuriales »). Contacts 04/254.97.97 &  info@epicuriales.be. Sites web http://www.epicuriales.be http://www.facebook.com/epicuriales.

© « Epicuriales 

Profitant du week-end prolongé de la Pentecôte, soyons parmi les 20.000 gastronomes attendus dans le superbe écrin du Parc de la Boverieà Liègepour la 17è édition des « Epicuriales », le plus grand restaurant belge à ciel ouvert.

Yves Calbert.

About Author